Archives par mot-clé : nos étoiles contraires

La Cigale et Kodaline, la fable d’un concert

Arrivées à La Cigale aux alentours de 17 heures, c’est une queue de plusieurs mètres à laquelle nous faisons face. Autant vous dire qu’on ne s’y attendait pas, en effet, cette marée humaine n’était pas présente lors du concert du groupe irlandais, Kodaline, au Divan du Monde. D’ores et déjà, une ambiance différente se profile, l’heure n’est plus à la découverte pour le public français. Kodaline s’apprête à offrir ce concert à un public déjà fidèle ou novice.

C’est au son d’une introduction digne de ce nom, que le groupe commence son set. La salle est en feu, et très à l’écoute d’une setlist raccourcie par rapport à celle que certains d’entre vous ont pu entendre au Divan du Monde. En effet, nous n’avons pas eu droit, cette fois-ci, à des ballades pourtant très appréciées du public telles que Pray ou encore Perfect World (titre éponyme de l’album). Talk apparaît comme l’innovation de ce set, que, nous, parisiens, n’avions pas eu le privilège d’avoir en live. Cette surprise compensera le fait que le groupe ne nous ait pas accordé l’exclusivité de nouvelles chansons. Continuer la lecture de La Cigale et Kodaline, la fable d’un concert

Nos étoiles contraires de John Green, enfin adapté au cinéma

Adapté du best-seller du célèbre écrivain américain John Green, Nos étoiles contraires (en anglais The Fault in Our Stars) est un roman liant romance/drame publié en 2012. Et ce sera le prétexte d’aller le découvrir au cinéma ce été. Il est annoncé pour le 6 juin aux États-Unis et pour le 20 août dans l’Hexagone.

Un hymne à la vie

Destiné à un public de jeunes adultes, le roman raconte l’histoire de Hazel Grace, 16 ans, résidant tranquillement dans l’Indiana. Enfin pas si tranquillement que ça, puisque Hazel est atteinte d’un cancer qui s’est propagé jusque dans ses poumons, la rendant dépendante chaque jour du Phalanxifor, de ses parents et de sa bombonne à oxygène (ses poumons étant hors-service). Les médecins sont unanimes: sa maladie est incurable, les soins intensifs qui lui sont procurés empêchent seulement la maladie de se propager. Elle ne sait pas combien de temps il lui reste à vivre.
Continuer la lecture de Nos étoiles contraires de John Green, enfin adapté au cinéma