Archives par mot-clé : electro-rock

Velvet Stairs : « Sans la viralité d’Internet, mon travail n’aurait jamais vu le jour »

Velvet Stairs c’est un groupe d’électro-rock parisien qui tire ses influences de M83, John Carpenter et Boards of Canada. La formation revient avec un nouvel opus coloré enregistré en appartement : « Last Anthem ». Rencontre avec son auteur.

Continuer la lecture de Velvet Stairs : « Sans la viralité d’Internet, mon travail n’aurait jamais vu le jour »

Festival Lives Au Pont : Partie #1

On vous avait parlé du festival Lives Au Pont il y a quelques semaines et depuis, on y est allé : c’est l’heure du rapport en règle. Les festivaliers, l’organisation et le fantastique cadre, on vous donne notre petit avis et on vous motive pour l’année prochaine. 

Continuer la lecture de Festival Lives Au Pont : Partie #1

Live Report: 4 jours aux Francofolies de La Rochelle

Les Francofolies ont fêté leur 30 ans et pour cet anniversaire le festival rochelais vient de battre son record de fréquentation, édition qualifiée par le directeur Gérard Pont comme étant « la meilleure (…) de l’histoire des Francos« . Il y a de quoi, avec autant de concerts et d’artistes variés, passants de titres francophones comme anglo-saxons, hispaniques, les spectateurs allaient forcément venir à la fête comme des abeilles envieuses de différentes pollens pop, folk, hip-hop, rap, etc. On a butiné, nous les 130 000 spectateurs.

Continuer la lecture de Live Report: 4 jours aux Francofolies de La Rochelle

Lorsque C2C remixe Disclosure

Cela faisait maintenant plusieurs mois que le groupe de quatre artistes nantais n’avait rien sorti. Cet après-midi, C2C vient tout juste de sortir leur dernier remix et cette fois-ci c’est au duo Disclosure qu’ils s’attaquent.

Continuer la lecture de Lorsque C2C remixe Disclosure

Les Francofolies de 2014: ce qu’on en retient

Les Francofolies fêtent leur 30 ans cette année. Pour cette occasion, le festival et la ville de La Rochelle ont concocté différents événements à ne pas manquer sous aucun prétexte. Concours de vidéos pour souhaiter un joyeux anniversaire aux Francofolies qui se terminera le 27 mai et permettra au gagnant de toucher le gros lot; des expositions au cœur de la capitale de la Charente-Maritime et le jour de l’inauguration de grands noms de la chanson française participeront au Concert des 30 ans sur l’esplanade de Saint Jean d’Acre: Alain Souchon, Michel Jonasz, Bénabar, Christophe Willem et bien d’autres. Mais dans cette nouvelle édition des Francofolies, de nouveaux artistes sont à découvrir. Le SFR jeunes talents permettra à ses dix lauréats et d’autres artistes de présenter leurs titres au Village Francofou, nous en viendrons en détail, tandis que les différentes salles de concert nous feront apprécier des jeunes français et artistes francophones, Canadiens et même Kadebostaniens. Plus de 100 concerts sont à prévoir, avec ou sans le soleil charentais, ces 5 jours promettent de bons jours à la musique.

Continuer la lecture de Les Francofolies de 2014: ce qu’on en retient

After The Disco de Broken Bells, l’incroyable voyage intergalactique

Un séjour intergalactique se fait toujours en musique, une maxime parfaite pour le second album de Broken Bells. After The Disco nous emmène à bord d’un vaisseau faisant escale à divers endroits, planètes animées par de la musique rock aux accents pop et space. Le voyage commence, accrochez vos ceintures, des turbulences sont à annoncer.

Continuer la lecture de After The Disco de Broken Bells, l’incroyable voyage intergalactique

La playlist de la semaine avec BLIND DIGITAL CITIZEN

Régulièrement vous seront proposées des playlists de groupes français. Car oui, ce que nous écoutons nous reflète, et en tendant l’oreille vers ce que ces artistes apprécient nous découvrirons la diversité musicale qui compose ces artistes en herbe. C’est donc en tant qu’enquêtrice que je pars demander à plusieurs artistes leurs musiques du moment. Et quoi de mieux que d’apprendre ce que notre groupe préféré écoute ? Dis moi ce que tu écoutes et je te dirai qui tu es. Attention, surprise !

Cette semaine je vous propose la playlist du groupe Blind Digital Citizen !

J’étais tombée sous leur charme après le live report d’Adrien à la Maroquinerie, me voilà à leur demander leur playlist de la semaine. Blind Digital Citizen est mon gros coup de cœur de la semaine et il est très probable que je vous reparle d’eux prochainement soit via une chronique ou encore une interview, petit clin d’œil au groupe qui lira ce papier.

Bref, j’aimerais te dire, cher lecteur, que si tu te mets à écouter BDC tu ne peux que hocher la tête de satisfaction auditive ou alors fermer la page d’écoute car tes oreilles te l’auront demandé. Mais je vous prie de les ménager, écouter BDC c’est presque une expérience, comme aller dans l’espace pour la première fois, déjà que ça n’arrive pas tous les jours. Difficile de décrire Blind Digital Citizen, j’ai cherché les références que je pouvais leur attribuer. En vain. Je connais peu de groupe qui produit cette pop distillée avec des samples qui insufflent à la fois un rythme presque hip-hop aux créations mais aussi un rythme spatial, flottant, très léger et certainement pas lourd lors de l’écoute. Pour se faire une idée, BDC c’est un peu le genre de bande dessinée où tu as un paysage flou, abstrait mais en fin de compte parfait. Et tu rajoutes à ça des hommes qui se servent de cette nature pour jouer en harmonie avec son milieu. Ou peut être que l’harmonie que je leur trouve est simplement due à mon interprétation personnelle. Ce qu’il en est, c’est que Blind Digital Citizen est très certainement le groupe d’électro/pop le plus bizarre mais le plus créatif que j’ai été amenée à écouter en ce moment.

Ils seront de passage dans des festivals français d’importance, je pense à Panoramas en avril prochain, sans oublier leur invitation au festival des Francofolies en juillet prochain. L’occasion pour eux, qui sait, de se familiariser avec plusieurs sortes de publics qui leur rendront la monnaie de leur pièce comme il se doit.

NEU! – Im Gluck 1972
Bonzo Goes to Washington – 5 minutes
Asolutely Free – Clothed, sitting woman
Death In June – Crush My Love
Judah Warsky – Bruxelles, capitale de l’Europe
_____
_____

A voir en concert :

21.03.14 – Festival Nouvelle(s) Scène(s) – Niort (79)
04.03.14 – Festival Chorus des Hauts-de-Seine – La Défense (92)
18.03.14 – Festival Panoramas – Morlaix (29)
19.03.14 – Parc des Expositions Langolvas – Morlaix (29)

Sous La Peau électro de Lou Marco

loumarcoTout prend son sens à l’écoute de ce premier album de Lou Marco. Ses cordes vocales ont été tissées par les dieux ou par des esprits soucieux de ne trouver une artiste capable de transmettre des émotions par le simple vœu de son chant. Lou c’est cette voix rockeuse, sans pareil, torturée, suave à souhaits. C’est comme ça que je me suis mis à écouter son (premier) album Sous La Peau, disponible depuis le 03 février 2014 chez ZZ Productions.

Sous La Peau rassemble 8 titres anglais et 4 titres français. Là où certains s’amuseraient à imposer des refrains anglais et le reste en français, Lou Marco propose des textes en une seule langue. C’est l’occasion pour la belle interprète d’explorer les mots délicats dans leur profondeur musicale, de les marier à sa voix de velours. La dimension rock est remarquable dans Angry At The Bridges. La chanteuse est proche de l’horreur mirifique, frôlant le hard-rock, épousant le mi-démon mi-humain Marilyn Manson. Parlons-en d’une union particulière, celle d’India Song

Cette piste propose une collaboration avec le chanteur Arthur H. Cette chanson est initialement écrite par l’auteure Marguerite Duras et composée par Carlos d’Alessio pour le film du même nom. Difficile de ne pas succomber à ce duo. India Song sort son épingle de son jeu par sa beauté qui mêle deux voix qui caressent nos émotions, provoquent la mélancolie en hommage à la chanson.

L’univers électro-rock dans lequel la chanteuse vogue semble bien sombre. Le timbre déchiré de sa voix assure l’harmonie des différents titres. Les textes co-écrits avec le défunt Nikola Acin mêlent romantisme et souffrance. Plan B traduit cette impression-là. Lou est éprise d’un homme qui n’en à que faire d’elle  » I know I’ll never be the number one choice that you make« . Tandis que Sous La Peau, je ne peux passer à côté, semble quelque peu amusant par ce refrain particulier « Sous la peau est le squelette, Sous le squelette les organes, Dans les organes vient le sang, Le sang coule dans les veines« . Mais étonnement ça marche. Sous La Peau, entraînant qu’il soit, album comme titre, coule dans mes veines. Sous ma peau résonne Lou Marco.

No One – Brand New Twist

____

Facebook

iTunes

____

Prochaines dates :

11.03 – Point Éphémère (Release Party) – Paris (75)

20.03 – Cave aux poètes – Roubaix (59)

22.03 – Le Forum w/Cats On Trees – Vauréal (95)

11.04 – Canal 93 w/Sergent Garcia – Bobigny (93)

25.04 – La Citrouille w/Bertrand Belin – St Brieuc (22)

[LIVE REPORT] FORTUNE + BLIND DIGITAL CITIZEN à La Maroquinerie

22 janvier 2014. Mercredi soir nous nous sommes rendus à La Maroquinerie pour assister au concert de Fortune.

Fortune est un groupe français de pop/rock/électro composé de quatre membres. Parmi eux, Lionel Pierres (chant, guitare), Pierre Lucas (clavier), Vincent Brulin (guitare, clavier) et Hervé Loos (batterie). Le groupe, formé en 2007 a pu profiter de l’expérience musicale de chacun des membres, notamment Lionel et Pierre qui ont participé à l’aventure du groupe breton de hip-hop Abstrakt Keal Agram. Le groupe a donc profité de ce concert pour présenter son set et ses nouveaux titres – issus de leur dernier album Blackboard – que nous avions déjà auparavant chroniqué.

Continuer la lecture de [LIVE REPORT] FORTUNE + BLIND DIGITAL CITIZEN à La Maroquinerie