Archives par mot-clé : Skip The Use

Un week-end au festival Lollapalooza Paris : retour en photo

On a eu la chance d’assister à la troisième édition parisienne du festival Lollapalooza. Pendant deux jours, du samedi 19 au dimanche 20 juillet, artistes nationaux et internationaux ont défilé à l’Hippodrome de ParisLongchamp. Armé de notre boitier reflex et objectif, on a fait le tour des quatre scènes et du village Lolla. Retour en photo.

Continuer la lecture de Un week-end au festival Lollapalooza Paris : retour en photo

Mat Bastard : « J’essaye de dire tout haut ce que pensent les gens tout bas »

Mathieu-Emmanuel Monnaert, ou Mat Bastard pour les intimes, était l’une des têtes d’affiche de l’éclectique festival du Poulpaphone 2017 à Boulogne-Sur-Mer. Ancien leader de l’emblématique groupe de rock Skip The Use, le rebelle d’origine belge revient cette année avec son premier album solo, intitulé “Loov”, où authenticité rime avec discours engagé. Celui pour qui se sont déplacés des milliers de festivaliers s’est humblement livré à nous quelques minutes avant sa performance endiablée.

Continuer la lecture de Mat Bastard : « J’essaye de dire tout haut ce que pensent les gens tout bas »

Rendez-vous. Ce week-end à Marsatac avec Gramatik, Dirtyphonics et Fakear

Événement attendu chaque rentrée à Marseille, Marsatac, le festival électro de la région PACA, fait son retour le week-end du 25 au 27 septembre. Au programme: des gros noms qui ont tourné cette été en festival mêlés à des nouveaux espoirs électro et dubstep de la scène française et internationale.

Continuer la lecture de Rendez-vous. Ce week-end à Marsatac avec Gramatik, Dirtyphonics et Fakear

Au Pont du Rock. Une 24e édition qui voit plus grand

  « Plutôt deux fois qu’une » – Ayant goûté à la dernière édition du festival morbihannais, qui au passage nous avait fait bonne impression, nous ne pouvions pas retenter la chose l’année d’après. Verdict.

Après les Charrues, Etienne de Crécy présentait son nouveau projet « discount » aux festivaliers.

Continuer la lecture de Au Pont du Rock. Une 24e édition qui voit plus grand

Solidays 2014, des instants magiques

Solidays, quel festival ! Du 27 au 29 juin les festivaliers ont vécu trois jours de folie. Expo, soleil, musique, pluie ont rythmé le festival mais ce n’en est pas pour autant que l’on en garde pas un excellent souvenir.

Continuer la lecture de Solidays 2014, des instants magiques

Le Jardin du Michel fête ses 10 ans les 6, 7 et 8 juin prochain à Bulligny !

JardinduMichel2014

Les 6, 7 et 8 juin prochain, Michel nous rouvre les portes de son jardin pour la dixième édition du festival du Jardin du Michel. Le festival le plus convivial du Grand Est a grandi au fil des années, et est définitivement un rendez-vous incontournable pour les mélomanes de la région. Cette année, le JDM arbore fièrement les noms d’Alice Cooper, The Offspring, FFF, ou encore Method Man & Redman parmi bien d’autres, sur son affiche.

Continuer la lecture de Le Jardin du Michel fête ses 10 ans les 6, 7 et 8 juin prochain à Bulligny !

ON A INTERVIEWÉ The Popopopops

Victor (clavier/chant) et Simon (basse/chant)

De passage au Pont du Rock pour cette vingt-troisième édition, les Popopopops se sont produit sur la scène Chapiteau du festival et ont fait l’unanimité. En effet, à ce même moment se produisaient les anglais de The Jim Jones Revue à l’autre bout du campus. Et on ne va pas vous cacher qu’il y avait foule à la porte du petit (peut être trop petit) chapiteau qui abritait les petits génies de la pop française, le samedi 27 juillet.

C’est tout naturellement que The Popopopops a accepté notre interview ce même jour quelques heures avant leur concert.

Nous vous en avions déjà parlé d’eux dans les coups de cœur du mois d’avril et c’est les mains tremblantes d’excitation et de stress que nous nous sommes rendues sur le lieu de rendez-vous fixé avec le groupe, un peu comme des grosses fans vous savez.

Continuer la lecture de ON A INTERVIEWÉ The Popopopops

Immersion aux Francofolies de 2013

Francos 2013

Le rendez-vous de la 29 édition des Francofolies 2013 était incontournable. Une affiche complète, sans trop de folie ni d’artifices, mais des artistes de valeur sure, qui ont auparavant connu leurs premières experiences scéniques autour des Francos.

Et pour contrer tous les sceptiques qui se trouvent déçus cette année par « peu de têtes d’affiche », on leur répond qu’indéniablement cette année la Grande Scène a accueilli des artistes qui n’en sont pas à leur première fois et qui confirment une fois de plus leur succès. Et puis il y a ces artistes qui ne sont jamais venus fouler cette grande scène des Francos: Orelsan ou Skip The Use et ce sont étonnamment (ou pas) ceux qui ont fait le plus bouger leur public. Ne parlons pas des nombreux artistes talentueux du Chantier des Francos, ceux dont La Boite à Musique Indé ont chroniqué: Colours in the street, Granville, Sophie Maurin, Yan Wagner, Set&Match

Retour sur deux jours de folie sous les 30 degrés et le soleil aveuglant de la Rochelle.

Continuer la lecture de Immersion aux Francofolies de 2013

TARATATA: The end

Le groupe anglais Kodaline réinterprétant un medley de Daft Punk et Phoenix

Le coup de gueule de la semaine va pour l’annonce faite vendredi dernier, de la fin de l’émission musicale TARATATA.

Taratata, l’émission musicale était sur le point de fêter son 20e anniversaire cette année, cependant cela n’aura plus lieu. Taratata est diffusé tous les vendredis à minuit trente. Une heure tardive, qui  ne pouvait pas être accessible pour tout public. Cependant plusieurs milliers de téléspectateurs sont restés fidèles. Elle a pu faire découvrir de nombreux artistes, peu médiatisés pour certains, et a ainsi été un tremplin pour des artistes étrangers avec leurs premières scènes françaises…

Continuer la lecture de TARATATA: The end

Succès triomphal du festival Insolent à Lorient

Insolents, ils l’ont été toute la soirée. Non pas dans le sens le plus péjoratif, mais du fait et d’action que les personnes venues assister à ce rendez-vous musical ont participé de très près à l’ambiance de la soirée. Soirée qui a duré pas moins de 8 heures. Continuer la lecture de Succès triomphal du festival Insolent à Lorient