Archives par mot-clé : Single

Kid North : le live ? « C’est ce qu’on préfère ! »

Kid North, le trio à l’indie pop cinglante dont nous vous avions parlé il y a quelques temps, revient avec un second album tout beau tout neuf: New Waters, prévu pour janvier prochain. C’est à l’occasion de la sortie du premier single « Rip Tide », le 16 octobre dernier, qu’Efflorescence Culturelle est partie à la rencontre de Gregory, d’Axel et de Gary, dans un bar chaleureux du IXème arrondissement.

Interview avec trois mecs qui ont tout pour plaire. 

Continuer la lecture de Kid North : le live ? « C’est ce qu’on préfère ! »

De l’amour dans la pochette surprise de Caribou

Il y a 4 ans, Swim marquait nos esprits et secouait la sphère électronique. Alliant subtilement pop et sons deep house, Caribou posait là son identité musicale après une dizaine d’années de vagabondage entre différents projets (Manitoba et Daphni). Avec Can’t Do Without You sorti à la rentrée, le canadien a littéralement emballé des critiques plus impatients que jamais. Dan Snaith, aka Caribou, revenait donc à la rentrée avec un nouvel album intitulé Our Love, projet ambitieux nourri par sa curiosité sans limites.

Caribou @ Ebar Continuer la lecture de De l’amour dans la pochette surprise de Caribou

Hozier, les tréfonds d’un amour automnal

Un artiste. Une voix. Des paroles à couper le souffle. Hozier. Andrew Hozier-Byrne, chanteur irlandais s’impose depuis 2013 comme un artiste avec une voix qui compte. Le lyrisme de ses textes et son aptitude à parler de tout font de lui un artiste à part entière. Hozier parle de nous.

tumblr_nd9ypja9VN1ql3b9bo1_500

Il y a quelques semaines, Hozier sortait son premier album éponyme. « Hozier », c’est lui, c’est toi, c’est moi, c’est nous. A la fin, nous sommes tous pareils, c’est peut-être pour cette raison que cet album parle à tant de monde puisque nos histoires se ressemblent. Après tout, n’est-ce pas le but de la musique ? D’être universel.

Continuer la lecture de Hozier, les tréfonds d’un amour automnal

Pleins feux sur Rae Morris


A l’occasion de la publication de son nouveau titre Closer, issu de son prochain extended play, le temps était venu de découvrir la jeune Britannique basée à Blackpool, Rae Morris.

Continuer la lecture de Pleins feux sur Rae Morris

INTERVIEW: FM LAETI veut danser

FM-LAETI---Photo-5-BD Vous l’avez peut-être entendue par hasard, cette chanson vibrante et dansante qu’est Wanna DanceA la vue du clip, on découvre une jeune danseuse disco-endiablée Laetitia Bourgeois, prête à nous embarquer dans un univers pop-dance éclatant. Derrière ce nom FM LAETI se cache bien sûr la talentueuse Laetitia et  François-Marie Dru (c’est lui FM) mais aussi le frère de ce dernier Pierre-Marie Dru. Pour la sortie de ce second opus For The Music Laetitia Bourgeois a bien voulu répondre allant dans tous les champs possibles: musicales, cinématographiques et chorégraphiques.

Continuer la lecture de INTERVIEW: FM LAETI veut danser

Les Francofolies de 2014: ce qu’on en retient

Les Francofolies fêtent leur 30 ans cette année. Pour cette occasion, le festival et la ville de La Rochelle ont concocté différents événements à ne pas manquer sous aucun prétexte. Concours de vidéos pour souhaiter un joyeux anniversaire aux Francofolies qui se terminera le 27 mai et permettra au gagnant de toucher le gros lot; des expositions au cœur de la capitale de la Charente-Maritime et le jour de l’inauguration de grands noms de la chanson française participeront au Concert des 30 ans sur l’esplanade de Saint Jean d’Acre: Alain Souchon, Michel Jonasz, Bénabar, Christophe Willem et bien d’autres. Mais dans cette nouvelle édition des Francofolies, de nouveaux artistes sont à découvrir. Le SFR jeunes talents permettra à ses dix lauréats et d’autres artistes de présenter leurs titres au Village Francofou, nous en viendrons en détail, tandis que les différentes salles de concert nous feront apprécier des jeunes français et artistes francophones, Canadiens et même Kadebostaniens. Plus de 100 concerts sont à prévoir, avec ou sans le soleil charentais, ces 5 jours promettent de bons jours à la musique.

Continuer la lecture de Les Francofolies de 2014: ce qu’on en retient

Kyo, enfin !

On vous en avait parlé il y a quelques mois, le groupe de rock français Kyo est pour de bon de retour. Difficile de passer à côté de cette information, me direz-vous, car on ne les attendait plus après six mois sans rien d’autre que ce « Bientôt… » sur leur site officiel. Mais l’échéance est arrivée, les deux premiers singles du prochain album de Kyo sont enfin disponibles à l’écoute.

On en attendait pas moins d’eux, la sortie de leur prochain et quatrième album intitulé L’Equilibre est prévue pour le 24 mars prochain. En attendant, si vous le voulez bien, parlons des deux nouveaux singles sortis depuis l’annonce postée sur leur site.

La pochette du nouvel album de Kyo, long retour très attendu

Le premier single à avoir été dévoilé vendredi dernier sur iTunes est intitulé Le Graal. Et on l’attendait un peu comme le Saint Graal, justement, parmi les anciens (peut-être pas si anciens que ça d’ailleurs) fans du groupe.

Musicalement c’est… surprenant à la première écoute. C’est très rock, un peu pop, quelques fois électro dans certaines sonorités. Ca surprend, surtout parce que ça ne ressemble pas trop au Kyo d’il y a dix ans, comme sur leur album 300 Lésions par exemple. Par pure curiosité journalistique, je me suis renseignée sur mon sujet et ai donc lu d’autres articles sur ce single. Certains ont par ailleurs annoncé que ça ressemblait à du BB Brunes. Une comparaison un peu simple étant donné que le public qui adulait Kyo il y a une dizaine d’années a forcément grandit, le son du groupe aussi. Ce n’est pas désagréable pourtant, ça bouge bien. Seule critique que l’on pourrait émettre; la maturité du texte qui est à ce moment là comparable aux BB Brunes, les paroles peu inaudibles semblent dire « quand on voit la Terre de l’espace/on oublie ses problèmes »… Ah mais voilà ! Les membres de Kyo ont sûrement du y aller pendant leur longue absence, sait-on jamais ?

Au début je me suis dit que cette perplexité première était sûrement due au fait que depuis mes 14 ans, j’ai évolué musicalement (encore heureux me direz-vous). Ca aurait donc pu expliquer le fait que que je ne perçoive pas la musique de la même façon. Puis L’Equilibre, le titre éponyme, a été annoncé. Et la fan en moi s’est réveillée. En même temps que mon vieil instinct de groupie que je croyais enterré.

Le deuxième single L’Equilibre a été rendu disponible très rapidement, en écoute libre sur Deezer, près d’une semaine avant sa sortie annoncée du 3 février. J’ai donc découvert cette chanson avec un peu d’appréhension étant donné que, même si j’avais bien aimé Le Graal, chat échaudé craint l’eau froide. Et pour le coup, j’ai été rassurée. Dans ce morceau, je retrouve ce que j’aimais chez Kyo quand j’étais ado. De la musique aux paroles réconfortantes, presque tout y est. C’est donc cette chanson que j’écoute le plus parmi les deux. Si l’album ressemble effectivement plus au morceau dont il porte le nom qu’au premier single, il y a des chances que je l’adopte dès sa sortie.

L’Equilibre tient une promesse, l’album balance d’un côté vers le vieux Kyo qu’on connait et d’un autre les musiciens nous proposent de la nouveauté. Ce n’est absolument pas une révolution musicale, le groupe offre ce qu’il sait faire de mieux et les plus cyniques diront qu’en dix ans, c’est bête de ne pas avoir évolué. Oui. Peut-être. Sûrement. Ils ont quand même dû évoluer, je veux dire ils ont dix ans de plus tout de même. Objectivement, je ne sais pas si j’ai un avis musical détaché ou si c’est la fan en moi qui parle, influencée par la nostalgie d’un amour musical adolescent. Quoiqu’il en soit, Kyo est de retour et l’album est attendu. Et s’ils refont une tournée, il y a des chances de m’y voir… Les habitudes ont la vie dure !