Archives par mot-clé : la maroquinerie

The Veils : « C’est toujours aussi excitant de monter sur scène »

The Veils sortait le 26 août Total Depravity, son cinquième album. Interview express avec Finn Andrews, le charismatique chef de la bande. Souvenirs souvenirs après leur dernière venue au Café de la Danse en avril 2014 à Paris, où ils avaient jeté une ambiance de feu.

Continuer la lecture de The Veils : « C’est toujours aussi excitant de monter sur scène »

GANZ : « Mes meilleurs morceaux me sont apparus de manière accidentelle »

Il y a peu de temps, on vous avait fait part de notre coup de cœur pour GANZ. Il y a quelques jours, nous avons enfin eu la chance de le rencontrer. Nous composons, son numéro, l’appel est lancé. L’attente est interminable. Au moment où nous perdons espoir, quelqu’un est au bout du fil. GANZ nous donne rendez vous dans le café de La Maroquinerie. Continuer la lecture de GANZ : « Mes meilleurs morceaux me sont apparus de manière accidentelle »

LØVE À LA FOLIE, JULIEN DORÉ – LIVE REPORT

Julien Doré by Emilie Mazoyer
Julien Doré by Emilie Mazoyer

Julien Doré, c’est la Nouvelle Star par excellence qui a sorti son troisième album Løve à l’automne dernier et qui affiche une tournée SOLD OUT depuis des mois. Il a donc occupé les Folies Bergère à Paris pour trois dates du 13 au 15 mars. 

Samedi 15 mars : C’est la dernière représentation de Julien aux Folies Bergère, elle a donc un caractère assez spéciale pour lui comme pour nous.

Arrivée théâtrale, Julien commence avec Viborg, chanson du dernier album. Riche en émotions, cette soirée fut marquée par un Julien Doré multi-casquettes, à la fois disco, félin, bichon, drôle et émouvant.

Il a réussi à mettre debout le public parisien sur 3/4 chansons d’affilé et à le faire danser grâce à Kiss me forever, Whinnipeg ou encore Les Limites. Pourtant, Julien Doré ce n’est pas que ça c’est « aussi quelqu’un qui écrit des chansons à texte » comme il se plaît à nous le dire.

Julien Doré c’est aussi un grand adepte du cache-cache, jamais là où l’attend, s’il n’est pas sur scène sous une boule à facette, il est sur une échelle ou encore sur un balcon avec un mégaphone.

View this post on Instagram

Les bords de mer #LØVE @jdoreofficiel

A post shared by Adjo (@adjod) on

Alors, c’est Corbeau blanc. Sur scène, seul le Ø « o barré » est éclairé, symbole de scarification, de blessure. C’est alors qu’il commence, le public se tait et écoute. La chanson marque la fin du concert, le public est conquis, certains pleurent, d’autres exultent de joie. Toutes ces manifestations de sentiments ne sont que le reflet de ce que l’artiste Julien Doré nous a transmis.

C’est l’heure du rappel avec Mon Apache qui s’inscrit dans la continuité avec un public en état de choc après Corbeau blanc et le concert se termine sur une reprise de SharkoI need someone avec ses musiciens sur le balcon.

LØVE

Les « Lions » émouvants de William Fitzsimmons

1382825_10151943845918676_1779118096_n18 février 2014. Date de sortie dans les bacs du cinquième album de William Fitzsimmons intitulé Lions. William Fitzsimmons est un auteur, compositeur, interprète américain mais aussi un psychologue thérapeute. Né de deux parents aveugles et musiciens, il est élevé dans un monde rempli de sons, c’est donc tout naturellement qu’il se tournera lui-même vers ce métier. Il est sorti de l’ombre en 2008 grâce à The Sparrow and The Crow son troisième album. Ses précédents opus avaient été produits et enregistrés par lui-même dans sa maison en Pennsylvanie. A cette époque, le chanteur se produisant peu sur scène, le bouche à oreille suffira à le faire connaître par un public plus large. Ses compositions diffusées dans de nombreuses séries américaines comme « Les Frères Scott » et « Grey’s Anatomy » lui permettront aussi d’avoir une petite notoriété auprès des amateurs de folk.

Continuer la lecture de Les « Lions » émouvants de William Fitzsimmons

[LIVE REPORT] FORTUNE + BLIND DIGITAL CITIZEN à La Maroquinerie

22 janvier 2014. Mercredi soir nous nous sommes rendus à La Maroquinerie pour assister au concert de Fortune.

Fortune est un groupe français de pop/rock/électro composé de quatre membres. Parmi eux, Lionel Pierres (chant, guitare), Pierre Lucas (clavier), Vincent Brulin (guitare, clavier) et Hervé Loos (batterie). Le groupe, formé en 2007 a pu profiter de l’expérience musicale de chacun des membres, notamment Lionel et Pierre qui ont participé à l’aventure du groupe breton de hip-hop Abstrakt Keal Agram. Le groupe a donc profité de ce concert pour présenter son set et ses nouveaux titres – issus de leur dernier album Blackboard – que nous avions déjà auparavant chroniqué.

Continuer la lecture de [LIVE REPORT] FORTUNE + BLIND DIGITAL CITIZEN à La Maroquinerie

[LIVE REPORT] Saint Michel à La Maroquinerie

Jeudi soir nous nous étions à la Maroquinerie pour assister au concert de Saint Michel.

Nous vous en avions parlé dans notre sélection d’albums de mars dernier et on avait chroniqué leur LP, Making Love & Climbing.

Saint-Michel est un duo de musiciens composé de Philippe, 28 ans et de Émile, 19 ans. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, Saint Michel vient de Versailles, terres sacrées qui a vu naître des groupes de légendes comme Daft Punk ou bien Phoenix. Les deux membres du groupe se sont rencontrés grâce à leur ancien groupe Milestone. Si on pouvait qualifier la musique de Saint Michel en un mot ça serait sûrement « aérienne ». On retrouve dans leur son une légèreté qui nous offre un grand bol d’air frais.

Continuer la lecture de [LIVE REPORT] Saint Michel à La Maroquinerie