Archives par mot-clé : divan du monde

MaMA, une sixième édition haute en couleur

Et oui ! Nous y étions ! le MaMA, 3 jours de Festival et plus d’une centaines d’artistes. Les festivités débutent sous quelques gouttes de pluies. Les éclairages du Trianon se reflètent sur les pavés de Pigalle. C’est là qu’à débuté notre soirée. Pendant 72 heures nous avons vibré au rythme du quartier. Avec une programmation aussi riche, impossible de tout voir ! Mais le MaMA aura permis d’attirer notre attention sur nombre d’artistes brillants. Continuer la lecture de MaMA, une sixième édition haute en couleur

Dan Deacon : « C’est un peu comme Daffy Duck »

Entre François Damiens et Teki Latex, le magicien fou from Baltimore prépare la sortie de son 4 ème album « Gliss Riffer ». C’est sa loge au Divan du Monde que l’on s’attend à rencontrer le Homer Simpson de l’electro qui s’avère en fait être un grand sage généreux et attachant.

Continuer la lecture de Dan Deacon : « C’est un peu comme Daffy Duck »

Kid North, coup de coeur sur la capitale

Laissez-moi vous présenter Kid North. Kid North, c’est la valeur ajoutée de la musique indie-pop. Trio parisien fondé en 2010, le groupe se présente avec assurance au monde exigeant de la musique. A son actif: un EP, et Atlas; premier album assurément bien réussi, avec mélodies et textes évasifs où l’on se plaît à voyager, danser, pleurer.

Continuer la lecture de Kid North, coup de coeur sur la capitale

Broussai fait flamber le Divan du Monde

Il y a trois jours, j’ai assisté avec Adrien, un autre rédac’ du site au concert que donnaient Patko, le groupe de première partie et Broussai, le phénomène français reggae en tête d’affiche de la soirée.

Patko, la grosse surprise de la soirée

Concert du 07 février. Originaire de Suriname en Amérique du Sud, il s’exprime dans ses chansons en créole surinamien, jamaïcain, en anglais puis en français. C’est déjà fou. Il nous sort des roots issus de racines musicales très ancrées, variant entre hip-hop et reggae, ce n’est pas vraiment étonnant que l’artiste fasse l’unanimité de la soirée. Sur un fond de platines et de samples reggaeton, le chanteur à la voix très soul en passant, s’illustre avec un petit inconnu des scènes françaises. Son secret maléfique réside dans une autre recette: il arrive à faire bouger son public avec une dimension dancehall à ses titres, pire, même des fois on croit reconnaitre du zouk à la Magic System alors à ce moment là je dis non et j’espère secrètement que le petit duet que s’offre Patko ne durera pas 10 secondes de plus. Bref, vendredi c’était l’anniversaire du chanteur et il l’a dûment fêté et ce dont on est sûr, c’est que son passage a carrément comblé l’attente du prochain groupe très attendu. Et rien que pour ça, merci… Quand je rentre chez moi je fais mes petites recherches sur ses dernières sorties, et je dévouvre avec joie Take It Easy sorti l’année dernière. A découvrir à Chambéry (73) au Brin de Zinc le 4 avril ou à Besançon (25) à La Rodia le 7 mai prochain.

Broussai, attention personnes sensibles

Après avoir joué la première partie de Dub Inc au Zénith de Paris en décembre dernier, le duo Tchong surnommé ‘hipster-bonnet’ et Karma que l’on préfère appeler ‘reggae-natte’ accompagné de leurs six autres musiciens, a posé ses bagages à Paris au Divan du Monde. Un concert très attendu puisque qu’il était quasiment complet à vue d’œil voire archi-complet niveau billetterie, à confirmer. Bref, on sait que l’anniversaire de Bob Marley, The King of the Reggae, s’était fêté la veille, et les musiciens tout du long de la soirée n’ont pas manqué de le rappeler et de le louer comme il se doit. Le début du set commence avec l’arrivée seule des musiciens sur scène avec un long solo trompettes/guitares qui annonce tout de suite la première chanson: Avec des mots. Les deux chanteurs arrivent tour à tout sur scène, bougent, se défoulent, s’amusent entre eux, bref, un vrai jeu de reggae men. Je sur-applaudis le fait qu’ils continuent à chanter en français, clap clap, et j’aime le fait que je n’ai jamais pu être déçue de l’ambiance d’un concert de reggae. Lose yourself to dance, façon fumée de bédots, bière grasse, et une bonne sono d’enfer. Ils enchainent des titres de leur dernier album Kingston Town comme de leurs premiers, avec A la dérive, Insurrection… On termine sur leur hommage rendu à Madiba intitulé Mister Mandela. Je les aime.

_____

Les autres dates de la tournée de Broussai

15/02 – La Nuit du Reggae – MONTBRISON (42)
21/02 – Festival Reggae Espace Olca – LES HOUCHES (74)
22/02 – Les Trinitaires – METZ (57)
08/03 – Festival Bigfuzz – JONZAC (17)
03/05 – La Cartonnerie – DANNEMARIE-LES-LYS (77)
23/05 – Festival Puissance 10 – CADEROUSSE (84)

_____

Les quatre irlandais de Kodaline, en voyage au Divan du Monde à Paris

Le groupe irlandais Kodaline était de passage à Paris au Divan du Monde le 26 novembre. On y était, on vous raconte.
Continuer la lecture de Les quatre irlandais de Kodaline, en voyage au Divan du Monde à Paris