Archives par mot-clé : amour

Nicolas Buffe, le roi Midas règne entre Paris et Tokyo

 Son nom pourrait évoquer des chocolats, un vêtement, une licorne ou même un opéra italien. Jeune artiste français de 38 ans installé au Japon, Nicolas Buffe garde un lien fort avec l’hexagone où ses doigts ouvrent des portes d’un monde imaginaire et poétique. Véritable redécouverte de l’histoire de l’art,  cette entrevue est l’occasion de découvrir l’art de Nicolas Buffe en parallèle avec des artistes de la Renaissance aux  avant-gardistes européens du XXe siècle.

Continuer la lecture de Nicolas Buffe, le roi Midas règne entre Paris et Tokyo

De l’amour sous un Soleil de Plomb

Des histoires d’amour portées par des corps aux peaux brûlées par le soleil, et qui s’aiment encore et toujours, comme un cercle sans fin ; Soleil de Plomb est un long métrage fragile, à découvrir ! Continuer la lecture de De l’amour sous un Soleil de Plomb

BANG GANG, une histoire d’amour moderne : le teen movie libertin

Certains doivent se dire : encore un film érotico-romantique sur la jeunesse dépravée, aux antipodes de la réalité. Bang Gang se situe en effet dans cette lignée de films qui inaugurent un changement dans le traitement des relations amoureuses au cinéma. Devenues bien plus érotiques voir provocatrices, ces jeunes romances deviennent presque symptomatiques de notre époque. Incarnée par Larry Clark et sublimée par Gaspard Noé dans Love ou Abdelatif Kéchiche dans La vie d’Adèle, Eva Husson suit cette tendance avec justesse et féminité.

Continuer la lecture de BANG GANG, une histoire d’amour moderne : le teen movie libertin

Les contes argentiques d’Oleg Oprisco

Artiste ukrainien de 25 ans, Oleg Oprisco est un créateur dans un monde réaliste qu’il transforme en un conte magique. Ses photographies en format carré sont parsemées de petites scènes oniriques et parfois romantiques. Continuer la lecture de Les contes argentiques d’Oleg Oprisco

Mon Roi de Maïwenn : l’amour et la violence

Le dernier film de Maiwenn aura fait jaser depuis que son héroïne Emmanuelle Bercot a remporté le prix de la meilleure interprétation féminine au festival de Cannes (partagé avec Rooney Mara). Certaines critiques soulignent le pathétique dégoulinant porté par une psychologie de café et une intrigue qui tourne dans le vide, mais ici aucune de ces remarques malveillantes ne sera présente. Parce que Mon Roi est un geste cinématographique, percutant, pertinent, enivrant par lequel la jeune réalisatrice atteint sa consécration.

Continuer la lecture de Mon Roi de Maïwenn : l’amour et la violence

« Marseille manque cruellement de lieux de concerts l’été »

Quelques semaines après la rentrée, Marseille reste inchangée : foulée par les touristes l’été, en automne elle s’échauffe pour accueillir les plus grands festivals de l’année.

fiesta-dock des suds Continuer la lecture de « Marseille manque cruellement de lieux de concerts l’été »