Les 5 clips de la semaine

LET GO / RAC featuring Kele, MNDR

N’étant pas un grand amateur de dj ou platiniste, j’aurai pu me garder de vous faire découvrir le second clip du mixeur portugais RAC. Mais depuis le temps que j’ai fait sa découverte et que je sois tombé en admiration face à ses mixes des titres comme Next Year de Two Door Cinema Club ou encore Laura Palmer de Bastille je me devais de vous faire découvrir son second clip Let Go. Attendez-vous à être légèrement surpris par le secret de la belle demoiselle à la muselière grise.

RYTHMES « DIGITALE » / Digitale Sanguine

Des bouts de papiers jetés dans la poubelle et d’étranges phénomènes se déroulent face aux yeux surpris de Digitale Sanguine. Rythmes Digitale nous délivre un clip plutôt simple mais aux influences propres à la new-wave des années 80.

Continuer la lecture de Les 5 clips de la semaine

La playlist de la semaine avec MELTONES

Régulièrement vous seront proposées des playlists de groupes français. Car oui, ce que nous écoutons nous reflète, et en tendant l’oreille vers ce que ces artistes apprécient nous découvrirons la diversité musicale qui compose ces artistes en herbe. C’est donc en tant qu’enquêtrice que je pars demander à plusieurs artistes leurs musiques du moment. Et quoi de mieux que d’apprendre ce que notre groupe préféré écoute ? Dis moi ce que tu écoutes et je te dirai qui tu es. Attention, surprise !

Cette semaine je vous propose la playlist du groupe Meltones !

Continuer la lecture de La playlist de la semaine avec MELTONES

Olympia Fields : des Rennais survitaminés

Les connaissez-vous ? Olympia Fields repérés après plusieurs passages sur les scènes rennaises (l’Antipode, l’Ubu) débarquent avec leur nouvel EP le 19 septembre prochain… et pour de nouvelles dates aussi. 

Le groupe Olympia Fields formé en 2012 est constitué de 5 bretons pur-sang. Français mais qui plus est très largement inspirés par la brit pop anglaise, faisant sonner synthé en réponse aux riffs de guitare. Niveau influences on peut donc avancer des certitudes comme les irlandais de Two Door Cinema Club, les mystérieux Wu Lyf, ou encore BRNS et Foals, bien évidemment. Coté français on peut noter beaucoup de ressemblance avec le jeune groupe Colours in The Street. En attendant la sortie, vous pouvez vous réconforter avec  leur premier EP Stolen Kiss ainsi que leur single Rainbow Man que l’on retrouve retravaillé sur la prochaine sortie. Le quintet Rennais aux accents so british s’apprête encore une fois dans quelques jours à faire parler de lui.

l

Des beaux bretons qui sentent le savon et la mer, un rythme endiablé agrémenté à une pop décadente, voilà comment Olympia Fields va vous retourner les oreilles

l

C’est donc le 19 septembre prochain que le groupe va signer son prochain EP Apollo Cries en donnant à voir leur nouveau set le soir même à l’Antipode (toujours à Rennes) dans le cadre du festival I’m From Rennes avec parmi les invités The 1969 Club et O Safari.

A l’intérieur de cet EP que nous avons pu écouter avant sa sortie pour vous en vanter (normalement) les mérites on y retrouve 5 titres. Another Scapegoat est le morceau mis en avant pour représenter l’EP et son audace, qui est disponible également sur leur page officielle. Pour le reste il va falloir attendre. Il faut avouer que même si ce morceau facile à écouter et au rythme et paroles facilement mémorisables se présente sur les mêmes influences que les opus précédents, il y a toutefois de la nouveauté.

Plus de calme et d’intensité à la fois dans le morceau intitulé As Heroes. On commence l’écoute sur un son planant, instrumental montant en puissance, répété en boucle avant l’intervention du chanteur Pierre. Du synthé encore et toujours et une mention spéciale pour la parfaite maitrise de la guitare. On y retrouve avec plaisir un mélange avec les TDCC et Foals encore plus prononcé.

On vous présente un de nos coups de cœur de l’EP: Apollo Cries. Ah tiens, le nom du bébé du groupe. Hasard ? Pas tant que ça. On vous a dit qu’il y a de la nouveauté, plus de minutie et moins de brouillon dans ce nouvel EP mais également plus de douceur. Là on retrouve, après un joli morceau pop, un titre qui envoie du bon rock qui fait plaisir. Alors on se dit que c’est avec de nouvelles influences et avec un album finalement assez complet que reviennent Olympia Fields cette année.

___________________________

Prochainement en concert:

04.10.13 : Dj set à Pont-Pean (35) dans le cadre d’Enjoy-Live

24.10.13 : a la Soirée Novorama au 114 à Paris + others

25.10.13 : a la Soirée Jaam Sono à Paris, salle Le Buzz (+ Future Dust)

___________________________

  • Olympia Fields – APOLLO CRIES

Retrouvez les sur Facebook et Twitter

merci à Sullivan Lecerf

Notre sélection de 3 albums qui vous le rendront bien

PUNCH / Autoheart

Seulement disponible en version digitale depuis le 15 juillet 2013, Punch, premier album du groupe Autoheart est une réussite de pop indépendante. Un mélange de romantisme avec The Sailor Song, Agoraphobia, Hungover In The City Of Dust et de pop rythmique comme Lent et Moscow.

  •  A l’écoute: MOSCOW

Continuer la lecture de Notre sélection de 3 albums qui vous le rendront bien

L’OVNI MGMT

Annoncé au mois de janvier, le duo pop psyché MGMT sort ce mois leur troisième opus nommé éponyme-ment MGMT . Décadents, les New-Yorkais sortent de plus en plus des sentiers battus pour nous livrer un album loufoque à souhait !

MGMT, on connait souvent grâce à leurs tubes planétaires sortis en 2007 avec leur premier album Oracular Spectacular il était alors question de KidsElectric Feel et Time To Pretend. Trois hits qui les ont hissé au grand public. S’en est suivi un deuxième album Congratulations, ce dernier sortait déjà de la norme mais avec ce troisième opus, MGMT pousse l’excentricité à son comble !

Continuer la lecture de L’OVNI MGMT

Deauville, ou le rendez-vous incontournable des vedettes américaines sur les planches !

Une nouvelle fois et pour la 39eme consécutive, le festival normand aux airs hollywoodiens a ouvert ses portes en beauté. Un tapis toujours foulé par les plus grandes figures américaines, puisque la classe française n’a pas de prix… Nos plus belles étoiles du 7e art étaient au rendez-vous, pour briller, sans cesse. Deauville, ville du Calvados, ville huppée où se mêle fraîcheur et paillettes… Revenons sur le frenchy festival de la rentrée.

Continuer la lecture de Deauville, ou le rendez-vous incontournable des vedettes américaines sur les planches !

Apéro musical & pause ciné