Tous les articles par Flavien Larcade

Trans Musicales 2018, une fièvre incurable

Irrévérencieuses, rythmées et joviales, les Trans Musicales 2018 prennent de l’âge sans aucunes rides. Efflorescence Culturelle a assisté à ce quarantième anniversaire, porté par des concerts que l’on ne se lasse pas de se remémorer

Continuer la lecture de Trans Musicales 2018, une fièvre incurable

Dox Martin : « Il faut que la musique raconte une histoire »

Journaliste, vidéaste, réalisateur, compositeur… le CV de Dox Martin, alias Martin Meissonnier, remplirait un bottin. Mais c’est au producteur et amateur de musique qu’Efflorescence Culturelle a choisit de s’adresser. Le digger se confie sur sa carrière et son approche particulière de la musique juste avant son mix lors des 40èmes Rencontres des Trans Musicales de Rennes

Continuer la lecture de Dox Martin : « Il faut que la musique raconte une histoire »

Fleuves : entre danses et traditions bretonnes

S’il y a des ritournelles qui restent en tête après cette 40e édition des Trans Musicales de Rennes, ce sont celles du groupe Fleuves. Le moteur de leur musique : un lien étroit entre danses et traditions.

Continuer la lecture de Fleuves : entre danses et traditions bretonnes

Les Trans en cadence

Source de découvertes, les Trans Musicales de Rennes ont une fois de plus rempli leur rôle de médiateur d’artistes émergents. Une quarantième édition placée sous la pureté musicale de pépites emplies de groove.

Continuer la lecture de Les Trans en cadence

ATOEM : Futurs branchés de la machine

Pour leur quarantième anniversaire, les Trans Musicales ont toujours à cœur de faire découvrir de nouvelles perles. Parmi elles, le duo rennais ATOEM. Portés par leurs expérimentations sonores, ils sont une valeur sûre de la future scène électro française.

Continuer la lecture de ATOEM : Futurs branchés de la machine

L’enfance, ce Capharnaüm

Prix du Jury au dernier festival de Cannes, le film de la réalisatrice libanaise Nadine Labaki nous plonge dans les rues de Beyrouth. S’il dépeint la pauvreté de la capitale libanaise, le long métrage oscille aussi entre représentation de l’enfance et de l’émancipation par le biais de son personnage principal.

Continuer la lecture de L’enfance, ce Capharnaüm