Bleu Canyon photo Eloïse Mercier

Prêt pour le décollage ? Bleu Canyon va te faire planer

Bleu Canyon, ce duo qui mélange pop et électro nous embarque avec sa musique dans un monde onirique qui nous transporte comme ailleurs, hors du temps.

Bleu Canyon
Le duo Bleu Canyon vu par la photographe Eloïse Mercier.

« Si tu aimes les ambiances 80’s, les rythmiques assez planantes et dansantes, Bleu Canyon est pour toi ! » Vincent Béranger (au chant) et Charlie Maurin (à la guitare) composent le groupe Toulonnais Bleu Canyon créé en 2016. Après la sortie en mars d’un premier EP Bleu Canyon influencé par des artistes comme Nick Cave ou encore M83 et Kavinsky, le groupe prépare actuellement un nouvel opus pour 2018.

pochette Bleu Canyon
L’EP à venir de Bleu Canyon.

Le nom Bleu Canyon leur va à merveille. « Le bleu pour l’évasion, l’onirisme et puis on adore les grands espaces donc un canyon », confient-ils. Bleu Canyon, c’est la rencontre de deux musiciens, Charlie et Vincent. Ils sont originaires de Toulon, et leur aventure musicale a commencé en 2016. « Nous travaillons également avec Éloïse Mercier qui écrit les textes et Martin Baudu à l’arrangement. On pense aussi ajouter une batterie à nos morceaux, on travaille avec un batteur en ce moment et on tournera avec lui à partir du printemps 2018. » L’ajout de la batterie pourrait présager un tournant plus rock et plus rythmé à leurs morceaux.

De Toulon à Paris

On navigue parmi les quatre titres du premier EP éponyme de Bleu Canyon. On devient léger, détendu ; on ressent une sensation d’ivresse nous envahir. Leur musique nous transporte sans pour autant mettre de côté les paroles.

« A travers les textes, on suit un même personnage, qui navigue dans une ambiance rétro et futuriste. Ce personnage est assez nostalgique. Il est comme un héros contemporain. Ce qui ressort dans l’écriture, c’est la vitesse du monde moderne, le rythme incessant. Ce personnage est comme submergé par les échanges de la société contemporaine. Il lance un appel à la nature, à plus d’authenticité », confie Éloïse parolière du groupe.

Un clip fabriqué maison

Le morceau Summertime sort du lot, il permet au duo de se démarquer des autres, il nous transporte et nous amène au cœur de l’univers du groupe toulonnais. C’est peut être aussi la raison pour laquelle ils en ont fait leur premier clip, comme un point de départ, une invitation à rejoindre leur monde.

« Summertime est la première chanson composée par le groupe, Bleu Canyon est né avec celle-ci. »

« Summertime » parle d’histoires d’amour, des fantasmes, des déceptions, des fulgurances… Un peu tout ça à la fois », confie Vincent, vidéaste de métier. Les images et la précision des prises de vue donnent un rendu cohérent et pour le moins sympathique. « Le but était d’évoquer le fantasme et l’obsession d’un homme envers une femme. »

Leur nouvel EP sortira en 2018. « Nous avons déjà enregistré 3 titres et nous retournerons en studio cet hiver pour 3 supplémentaires. On abordera l’amour, l’ennui, le rêve, les addictions… Nous prenons notre temps pour sortir une musique qui nous ressemble totalement. »

Laisser un commentaire