Liberté à Rennes : Damso sur scène avec Angèle

Damso réchauffe les salles

Damso, le rappeur qui va écrire et interpréter l’hymne belge pour la coupe du monde 2018, était en terre bretonne jeudi 23 novembre, on vous dit tout.

chaleur public
Fan de Damso: individu qui identifie sa passion la main levée, les doigts en forme de V.

« Chaleur » est le mot clé du concert donné par Damso à l’Étage à Rennes jeudi 23 novembre. Dans le cadre de l’Ipséité tour, le rappeur belge a fait une escale dans la capitale bretonne.

Les spectateurs sont majoritairement jeunes, bruyants et actifs (de corps, pas de profession). En survêtement de marque pour la plupart, une ambiance de cour de récré règne dans la salle. En terre bretonne, Damso affichait complet pour ce concert, comme pour la plupart des autres de sa tournée d’ailleurs.

Salle compactée
Le public est serré vers le rappeur, les bretons attirés par l’artiste belge.
Foule compacte

Le public est présent et excité, et forme une foule compacte devant la scène. L’Étage est pourtant une salle de grande taille, mais tout le monde est devant au plus près de l’artiste, faisait exploser le thermomètre. Les vêtements sont humides à cause de la pluie de dehors, et la chaleur des corps compactés de la foule donne une ambiance tropicale au concert.

Angèle a commencé le concert, un peu huée par quelques impatients qui ne voulaient que Damso sur scène, mais l’artiste a réussi à soumettre la foule avec ses chansons légères et désinvoltes, créant une atmosphère bon enfant dans la salle. Beaucoup connaissent les chansons, et ceux qui découvrent tombent sous le charme.

Angèle Rennes Liberté Damso
Angèle, grande artiste au jeune âge, envoûtante avec son tube La Loi de Murphy !
Complicité

Damso arrive très attendu sur scène, il enchaîne alors les chansons, les paroles sont distinctes, toutes connues par ses fans. Le rappeur est sympathique, il installe une complicité avec son public grâce à quelques interactions entre les chansons. Il ne s’arrête pas de jouer, même si la chaleur accablante de la salle l’oblige à faire une chanson assis. Tout le monde saute, lève les doigts en V, scande les paroles avec l’artiste. Il invite son public à participer, encourage son complice aux platines.

Damso mentionnera une seule fois la polémique dont il fait l’objet en Belgique (des personnes parlent de certains propos sexistes dans les chansons du rappeur), juste avant d’enchaîner sur le titre BruxellesVie de son précédent album. « Vous avez vu, je suis au cœur d’une polémique en Belgique… Mais on va quand même la faire. »

Ce qu’on retiendra du concert c’est une impression de marathon en survêtement Ellesse, une ambiance électrisante et dynamique. On ne s’ennuie pas, même quand on se retire dans le fond, Damso c’est chaud, Damso sait faire le show !

Groupe de fans venus en bande : « Ipséité c’est un album qu’on écoute à plusieurs, un concert à vivre en groupe, comme nous, venus entre amis. »

Texte et photo :
Caroline Guillaume

Laisser un commentaire