Mr Yéyé Crédit Erwan Meritte

On a vu Mr Yéyé en concert, et vous devriez aussi

C’était un mercredi soir d’octobre, Mr Yéyé, le chanteur venant d’Internet se produisait pour la première fois au Jack Jack, une salle de concert dans la périph’ de Lyon. On vous raconte.

jack jack erwan meritte
Crédit photo : Erwan Meritte.

Fondé sur de solides bases rock et mêlant différents styles allant du néo-métal au reggae, Mr Yéyé revendique son indépendance totale. Venant d’Internet, le chanteur et fondateur du projet, Yéyé Liquini crie haut et fort vouloir changer l’industrie du disque avec sa musique comme seul moyen.

Il est 20 heures et on est le mercredi 25 octobre. Avant même que la salle ne soit pleine, la première partie, Ityllic démarre les hostilités avec un titre métal assumé. Le jeune groupe lyonnais gagne le pari de chauffer la salle en seulement 5 titres.

Hybride. Le morceau instrumental et éponyme du dernier album sorti il y a trois semaines est choisi pour démarrer le set. Qui démarre avec brio, installant tout de suite l’ambiance qui va suivre tout le long du concert. Après la claque, deux singles phares de Mr Yéyé s’enchaînent, Fournaise et Testostérone, resserrant toujours plus la foule.

Après les puissants Je perds mes mots et Sal*pe, le titre calme Idole donne une pause bien méritée aux nombreux pogoteurs.

Le concert est plus tard marqué par l’entrée en scène du Youtubeur InThePanda, un chroniqueur cinéma à succès. Tenant le micro sur l’Ange déchu et Murmures aux cotés de Yéyé Liquini, il était annoncé à l’affiche et surtout très attendu. Aussi à l’aise derrière la caméra que sur scène, le mec assure. Et c’est peu de le dire ! Descendant dans la foule pour cracher les paroles du dernier titre, les deux acolytes ne font plus qu’un.

Mr Yéyé Crédit Erwan Meritte
Mr Yéyé au Jack Jack. Crédit photo : Erwan Meritte.

Le morceau très personnel Ton heure viendra interprété acoustiquement apporte quelques minutes de calme au concert déchaîné. L’instinct de survie, accompagnée par Cécilia Pascal aura été le seul point négatif du concert. Les paroles accrochent moins et la présence scénique de la chanteuse Cécilia Pascal, de marbre, ne plait guère davantage.

Cabaret noir, l’un des titres emblématique de Mr Yéyé et nom du premier album finit le set. En guise de rappel : DCD, titre à la fois reggae et punk achève les survivants du concert. Mr Yéyé coche toutes les cases du très bon concert de rock et définitivement celles d’un groupe à suivre…

Laisser un commentaire