Route du Rock Temples

La Route du Rock vue par l’objectif de Lia Goarand

Quelques fois avec Efflorescence Culturelle, Lia Goarand parcoure les festivals bretons (la plupart du temps) avec son appareil photo. Sa passion ? Les festivaliers. Sous tous les angles, sous toutes les couleurs. Cet été, elle est allée à La Route du Rock. Récit.
Route du Rock Temples
Temples : « Love, lust, spaces and time bringing colours to life »
Route du Rock déco
A chaque fois qu’on va à La Route du Rock, on se dit que des fois, on reviendra juste pour la déco. Canon.
Route du Rock 2017
La photo prendrai une tout autre dimension si elle avait été dans d’autres tons, elle n’aurait pas ce côté dur et sensuel que lui donne le rouge.
Route du Rock Mac DeMarco
Avec Mac Demarco on est bien, on a pas de quoi s’ennuyer : une pluie de briquets s’abat sur lui lorsque le sien ne fonctionne plus pour allumer sa cigarette, il se reçoit un épi de maïs et décide de croquer dedans ou bien encore il chante pendant trois bonnes minutes une seule et unique phrase de cette chanson populaire de Vanessa Carlton, le seul soucis c’est qu’il ne tient pas en place, et là justement pour prendre une photo ça devient tout de suite plus compliqué.
Route du Rock french kiss
« Bastien, viens par là on va faire des photos tous les deux ! Allez ! » « Les gars on recommence elles sont floues, arrêtez de bouger ! » « Ok attends celle-là faut surtout pas la louper. »
Route du Rock ambiance
Le plus dur la nuit, en extérieur, c’est de photographier la foule de dos et face à la scène. Au pire, ça fait des ombres chinoises, au mieux, on a une super photo de mains en l’air. Au premier plan, on a du mal à distinguer ce qui se cache à l’abri de la lumière. Est-ce une ou deux personnes ?
Route du Rock public
Des fois tu es interpellé par un visage dans la foule, cette personne ressemble comme deux gouttes d’eau à une connaissance lointaine de la vie de tous les jours, et puis tu doutes tu observes de loin, tu prends discrètement une photo et puis tu scrutes cette fois-ci la photo, elle est jolie, tu la gardes, mais tu restes toujours dans le doute.
Route du Rock public
Et puis ça c’est la réaction d’une connaissance qui elle te reconnaît et t’offre par surprise une superbe expression remplie d’étonnement, une fois que tu regardes en détail la photo et que tu as bien rigolé elle te dit que c’est chouette de te voir ici.
Route du Rock public
Ce que je préfère en festival, c’est photographier l’expression des gens dans le public. Là, c’est quelqu’un que je connais, devant je ne sais plus quel concert. Elle sait que je mitraille son visage de photos. Elle rigole. Tout le monde se prend au jeu. Mais il y a truc dont je me rends compte, c’est qu’en dehors du festival, les gens te regarderaient chelou si tu faisais pareil… dans la rue.
Route du Rock public
La Route du Rock, c’est un vrai défilé de mode.

Crédit photo : Lia Goarand/Efflorescence Culturelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *