colorado

Colorado : « On préfère le fest-noz à la boîte »

Colorado s’est produit pour la première fois cette année aux Vieilles Charrues sur la scène Grall. Dans une atmosphère électrique, le groupe Briochin a fait groover la foule avec leur son pop qui transporte. Rencontre avec un duo trépidant.

Colorado
Crédit photo : Loris Bavaro/Efflorescence Culturelle.
Comment définiriez-vous votre style ?

Charles Urvoy (percussions) : Tout ce qu’on aime, on le met ! On analyse souvent notre musique avec notre entourage. En fait, c’est un vrai mélange… où il y aurait de la pop actuelle et de l’électro avec le synthé. Mais on a du mal à se fixer véritablement un style. On joue du synthé, de l’électro mais notre structure est essentiellement pop. De l’électro synth pop, donc.

Quel est votre meilleur souvenir en festival ?

Martin Audrezet (chanteur/claviériste) : Notre tournée avec Hyphen Hyphen l’année dernière ! On a loué une salle après le concert tous ensemble où on dansait et buvait sur des musiques des années 2000. Certains ont même dansé tout nu (rires) ! Mais on ne dénoncera personne…

Charles : Les Vieilles Charrues, ça compte beaucoup aussi. C’est un plaisir de jouer ici, dans notre région. Martin vient même au festival depuis sept ans, alors monter sur scène… (rires)

Faut-il chanter en breton quand on veut se lancer sur la scène bretonne ?

Charles : Si vous parlez de faire comme Nolwenn Le Roy, c’est une imposture ! (rires)

Martin : En réalité, il y a beaucoup de groupes émergents mais les maisons de disques ne mettent pas forcément ces artistes en avant. Il y a une très forte identité régionale en Bretagne, malheureusement les maisons de disques ont du mal à se détacher de certains clichés.

En parlant de clichés, où seriez vous si vous étiez une ville bretonne ?

Charles : Lambé ! C’est là que je suis né !

Martin : Je dirais plus Rennes, on est en coloc tous les deux et c’est une ville qui reflète bien notre style musical.

colorado
Crédit photo : Enora Le Nôtre/Efflorescence Culturelle.
Si vous étiez un bar à Rennes ?

Charles et Martin : Le Grand Sommeil ! On est des habitués (rires), on connaît bien cet endroit.

Plutôt Nolwenn Leroy ou Denez Prigent ?

Martin : Nolwenn ! Toujours dans nos cœurs… (sourire ironique)

Kouign Amann ou galette saucisse ?

Martin : Le kouign amann sans hésiter, parce qu’il y a plus de beurre !

Pour boire, la Sant Erwann ou la Britt ?

Charles et Martin : L’Erwann… La Britt n’est pas assez forte !

Pour danser, en boîte ou en Fest-noz ?

Charles : On préfère le fest-noz, parce que l’ambiance est toujours sympa et puis les boîtes, nous on déteste.

Propos recueillis par :
Enora Le Nôtre
Loris Bavaro

Laisser un commentaire