Part-Time Friends

Francofolies : Part-Time Friends, le duo à suivre

15 h. L’heure pour nous d’assister à notre premier concert de cette 33è édition des Francofolies. Direction le théâtre Verdière, en plein centre-ville de La Rochelle. Au programme un duo, Part-Time Friends, le premier à se produire sous la bannière du Chantier des Francos.

Ils sont deux, un garçon, Florent, et une fille, Pauline. Ensemble, ils forment le duo Part-Time Friends, dont le nom est écrit au fond de la scène sur une banderole qui rappelle un peu une fête d’anniversaire. Ils sont vêtus d’une chemise et d’une robe à imprimés homards. Leur arrivée, timide, est vite estompée. Dès que les premières notes d’un titre de leur premier album, Finger Crossed, retentit, on les sent plus à l’aise.

Leur musique, aux airs de folk un brin nostalgique, emplit alors le théâtre. Les voix de Florent et Pauline s’accordent parfaitement, dans une belle harmonie musicale. Normal se dit-on, quand on sait que l’une écrit, quand l’autre compose. Le public est assis mais on le sent pris dans l’univers du groupe. Partout ça dodeline de la tête ! Pauline, plus confiante, se met à sauter et danser, ce qui l’essouffle même un peu : « On a tout donné dès la deuxième chanson, on essaye de se mettre au sport mais c’est récent », plaisante-t-elle.

Part-Time Friends
Pauline de Part-Time Friends aux Francofolies. Crédit : Camille Gicquel / Efflorescence Culturelle.

Les rires de la salle détendent l’atmosphère, et c’est avec un plaisir évident d’être sur scène, ensemble, que le groupe entonne les chansons de leur premier album, avec notamment les titres Art Counter et Home. Pauline et Florent échangent des sourires complices, et leur performance est sublimée par un subtil jeu de lumières qui renforce l’ambiance intimiste qu’ils ont installée. Leurs titres sont dansants, rythmés, et Pauline accompagne son ami guitariste en jouant des percussions. Le public est réactif et applaudit. Soudain, Pauline sourit et explique : « Vous n’avez peut-être pas remarqué, mais Florent vient de casser une corde de sa guitare… c’est aussi ça la magie de la scène, on fait face à des problèmes techniques ! »

Très pros, ils continuent, et entonnent le titre Johnny Johnny, qui parle… des ex de Pauline ! Ils terminent leur concert avec le mélodique Summertime Burns, et surtout avec leur single phare, Here We Are, qui est sur toutes les lèvres. Vous le connaissez certainement : il a été utilisé pour une pub de voiture…

Le public est conquis, et nous aussi. 40 minutes plus tard, c’est déjà la fin : le duo est très ému. Câlin collectif du groupe, Pauline pleure, et Florent conclut : « C’est rare de se sentir chez nous quand on est pas chez soi, mais c’est ce qui s’est passé aux Francos. Merci beaucoup. » Une chose est sûre : Part-Time Friends est l’un des duos sur lequel il faudra parier dans les mois à venir.

Textes et photos :
Camille Gicquel
Chloé Lorant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *