lenparrot

Lenparrot, maçon d’une pop transgénique

On a ressorti de nos archives l’interview qu’on avait faite l’année dernière avec Lenparrot, l’après-midi de son concert au Café de la Danse.

Lenparrot
Chaleur de juin et salle comble attendaient Romain Lallement pour sa release party au Café de la Danse. Malgré tout, il réussira l’épreuve haut la main.

Il y a 13 mois, Lenparrot jouait à Paris pour fêter la sortie de son deuxième EP, « Naufrage ». Ce soir-là, il joue en première partie de son ancien groupe Pégase. La salle est comble. Sachez que derrière Lenparrot il n’y a qu’une seule personne : Romain Lallement, physiquement grand, personnellement classe, musicalement à tendance perfectionniste.

Pégase & cie

J’ai joué pendant quelques années avec Pégase et Rhum for Pauline aux côtés de Raphaël d’Hervez. Il est devenu depuis quatre ans un ami proche. C’est la première fois que je joue en première partie de mon ancien groupe. Ça fait bizarre, il y aura de l’euphorie sûrement mêlé à un sentiment de joie. Parce que ça y est, ça veut dire que je me sui bien lancé avec mon projet solo, Lenparrot.

Seul

Dans Lenparrot je fais tout : j’écris, je compose, je produis, j’arrange. J’étais tout seul au chant sur scène pendant deux ans et pour la première fois ce soir, je reprends les claviers. On est désormais deux sur scène avec Olivier Deniaud aux arrangements. Après m’être aguerri de la scène en groupe, seul et en duo, techniquement aujourd’hui je me sens suffisamment en confiance. Ce projet est éminemment intime. Mes chansons sont très cathartiques pour certaines et je les assume. Maintenant que je suis serein et accompagné, ça va pouvoir me permettre de mettre un peu plus de joie dans mes lives.

Bilingue

Tu peux le prononcer à l’anglaise ou à la française mais originellement, ça vient d’un titre écrit par Serge Gainsbourg qui s’appelle « l’Aquoiboniste ». C’est bien aussi de ne pas être tout le temps sous le joug des grandes figures de la pop… C’est indéniable que ce mec était un génie. Au-delà de Gainsbourg, avec mon premier EP « Aquoibonism » l’idée c’était de faire le lien entre le chanteur français qui chante anglais mais qui n’oublie pas d’où il vient. Chanter en anglais c’est quelque chose que j’aime énormément mais il y a des termes qui viennent plus facilement en tête quand c’est ta langue maternelle. Mon deuxième EP s’appelle « Naufrage » : quand le mot sonne plus beau en français, mon choix est fait.

Complexe

« Naufrage » est peut être moins évident que le premier EP. Au niveau de l’atmosphère il est moins immédiat. Disons qu’il faut le laisser venir. Ce n’est pas à la première écoute qu’il est le plus accrocheur, il faut l’écouter plusieurs fois. L’écriture était plus spontanée sur le premier où les morceaux s’achevaient en suspens et c’était mon souhait à l’époque. Là, j’avais envie de m’attarder un peu plus sur l’écriture.

Incisif

Je te parlais d’être plus incisif sur l’écriture, je trouve que c’est le morceau qui correspond le mieux à cet EP.

And Then He

lenparrot and then he
Le 20 juin, Lenparrot postait sur sa page Facebook l’accomplissement de 7 mois de travail autour de son premier album « And Then He » mixé par l’invité de marque Yuksek. La sortie du disque est prévue pour la rentrée chez Atelier Ciseaux records.

J’ai enregistré mes deux premiers EP à la maison. Pour mon premier album « And Then He », je pense qu’on ira enregistrer en studio cette fois. J’aimerais l’enregistrer à Londres où Julien Gasc d’Aquaserge a enregistré le sien parce que c’est lui qui sera à la réalisation de mon disque. Notre objectif cette année avec l’enregistrement d’un album cet automne, c’est de remettre de l’élasticité dans notre jeu : pousser les machines hors du cadre afin de ne plus être esclave de l’ordinateur. Bref, un retour à l’authenticité.

« Monday Land » est le premier titre extrait de l’album And Then He paru le 19 mai.

Déceptions

Il y en a plein en 2016, c’est une catastrophe. James Blake a sorti un album super long à écouter, peut-être trop même. Un autre groupe que j’avais adoré sur le premier album mais que je n’ai pas aimé sur le deuxième car bâclé et foutraque, c’est Foxygen.

Toujours disponibles : Les EP « Aquoibonism » & « Naufrage » chez Atelier Ciseaux records. A paraître : « And Then He », premier album de Lenparrot à la rentrée de septembre dans toutes les bonnes crémeries.

Laisser un commentaire