Le DJ new-yorkais Moby sort un clip « In The Cold Place » anti-Trump

Moby revient cette semaine avec le clip animé de son titre « In The Cold Place ». La chanson est remplie de sous-entendus sur Donald Trump, les images le sont tout autant.

Réputé dans le monde de la musique électronique, Moby est parallèlement connu à 51 ans comme un artiste qui use de sa liberté d’expression, son engagement politique premier. Depuis presque un an, il multiplie allusions et piques envers Donald Trump dans ses chansons.

Il y a quelques mois, en février sur son compte Instagram, il publiait cinq révélations sur le président américain comme une entrée en guerre entre les États-Unis et l’Iran ou encore l’alliance avérée avec la Russie. « Nous vivons une époque terrifiante dans laquelle notre président incompétent est aux mains d’un pouvoir étranger », expliquait le producteur de musique électronique sur le même post. Ses propos n’ont pas été avérés, et à ce stade cela reste des rumeurs. Hier, l’artiste a remis le paquet avec la publication de son clip « In The Cold Place ».

Le réalisateur du clip, Steve Cutts, parle ainsi de cette vidéo d’apocalypse, où le héros a perdu ses pouvoirs, où des bisounours armés de mitraillettes construisent un mur encerclé de barbelés, où Mario ne touche plus son pactole quand il défonce une case avec sa tête, où le président des États-Unis déclare la guerre à son peuple qui n’ont que pour seule défense les Transformers  :

« Ce format vidéo basé sur d’anciens dessins-animés très connus était une bonne manière de représenter le cirque qu’est la société moderne, de dénoncer par ce biais le consumérisme, la cupidité, la corruption et notre propension naturelle à l’auto-destruction. Cela déplore aussi la façon dont les dessins-animés pour enfants enrobent la réalité d’un manteau de sucre, et la publicité, qui dépeint les animaux comme des êtres imbéciles, heureux que l’on se serve d’eux pour faire de l’argent et dont les personnages sont toujours fiévreusement obsédés par telle ou telle marque de produit »

C’est la deuxième fois que Moby et Steve Cutts travaillent ensemble. Ils avaient auparavant collaboré sur le clip animé de « Are you Lost in The World Like Me » qui dépeint une société consumériste, perdue dans un rythme de vie excessif, malsain. Un clip anti-capitaliste à l’image des deux artistes. Ces deux titres sont à retrouver dans le dernier album très sombre de Moby « More Fast Songs About the Apocalypse », sorti le 13 juin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *