born idiot live session

Born Idiot : Afterschool & True Romance en session acoustique

Un samedi de beau temps à Rennes, nous avons croisé la route du groupe Born Idiot. On a décidé ensemble de vous offrir deux morceaux en acoustique issus de leur premier album « Afterschool » sorti en mars.

Rennes, un samedi de mai à 14h30. Le ventre rempli de hamburgers et de salades du McDonald’s de Colombia, nous nous lançons à la recherche d’un espace vert en plein centre de Rennes. Car la musique est une bouffée d’air et ce n’est pas une métaphore lorsque l’on écoute Born Idiot.

On passe en mode souterrain et on prend le métro en direction de la place de la place Saint-Anne, une terrasse géante baignée de soleil. Les cinq membres du groupes se baladent guitares, clavier à piles et shaker à la main dans le centre de Rennes. Passé le bar Ty Anna Tavarn, on prolonge sur la rue d’Echange. Du coup on échange, on continue à taper la discut avec le groupe : « Ah, vous sortez votre deuxième album l’année prochaine ? » « Ouais, normalement » « C’est cool ! »

Natural vibrations. On pose nos yeux dessus : ça tombe sous le sens. Au carrefour de la rue sur notre droite, le Théâtre du vieux Saint-Etienne en friches qu’on dirait abandonné. Mais il a été retapé de l’intérieur par des passionnés qui se livrent à des prestations artistiques. Dans cet endroit hautement culturel, l’enceinte de verdure nous charme. Dans un recoin grillagé, on tombe sur ce qui s’apparente à un potager. Natural vibrations, c’est ce qui est peint sur l’un des bacs en bois remplis de terre sur laquelle rien ne pousse. Juste la mélodie. On pose notre matériel, on branche nos câbles, on appuie sur « rec » et on se laisse envahir par la vibe acoustique de Born Idiot.

Crédits vidéo : Mikaël Joly (images), Wilhem Lelandais-Foyer (images), Enora Le Nôtre (images) et Lucile Moy (son et montage). Un grand merci à Maxime Marie pour le coup de main.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *