Nouveaux coups de cœur musicaux à connaître absolument #20

Tous les mois, on revient vous aérer la tête de nouvelles sonorités à écouter absolument. Ce sont nos découvertes, nos orgies d’oreilles. Et c’est sur Efflorescence Culturelle que ça se passe.

EDGÄR

edgär« Toute l’espérance de vie que vous avez gagné depuis l’invention de la télévision, vous la passez devant la télévision ». Triste constat. EDGÄR a partagé le 7 novembre une live session de son titre Television, musique qui surfe sur les états d’âme de l’artiste, musique pop aux allures d’un journal intime. Le duo de faux-jumeaux participe au Prix Ricard Live Music, et vous pouvez voter pour eux. Sinon, vous pouvez simplement les écouter sur leur page Soundcloud.

MINOU

minouAlors voilà le groupe qu’il faut se mettre sous la main à chaque occasion d’en mettre plein la vue sur le dancefloor. Avec Minou, fini de passer pour le rigolo de service qui ne sait pas danser. Tu sais remuer de la queue ? Bienvenue dans le cercle ! Au revoir les imperfections, bonjour le succès auprès des 7-77 ans. Franchement, le nom est super, et on espère que ce duo gagnant composé de Pierre et de Sabine a songé à déposer leur nom dans les archives de la Sacem. Passons au plus important – mais vous vous ferez votre opinion de manière plus directe en allant mater leur clip Helicoptère.  Les parisiens les plus électro pop du moment, c’est bien eux et ils viennent de sortir leur premier album le 4 novembre, qui s’appelle Vesperal. On viendra miauler d’adoration à leur prochain concert.

Fabrizio Cammarata

fabrizio cammarataQue peut faire une main ? Saisir, agresser, frapper, secouer, secourir, toucher, caresser, aimer et infiniment d’autres choses. En revanche, que faire sans main ? Ce sera déjà ça de pris, mais avec son EP In Your Hands (alternant l’anglais et l’italien) sorti le 18 novembre, l’Italien Fabrizio Cammarata donne sa définition de cette partie du corps qui est indispensable à celles et ceux qui la possède encore. Le musicien se dit : « Quand on y pense, les mains sont les seules parties de notre corps qui peuvent être extrait de leur contexte, et devenir des êtres à part entière. Une main peut marcher, par exemple. Combien de fois avons-nous joué à ce jeu étant enfants ? » Et c’est à travers des clips tels que In Your Hands et Hold And Stay que l’image vient au service de sa musique. La sienne est résolument folk, tu sais, aux allures d’un bon Cat Stevens qu’on savourerait un verre de vin rouge à la main et avec un bon bouquin italien, La festa del ritorno de Carmine Abate de préférence.

Ruby Cube

ruby cube Les cinq garçons toulousains ont une communauté de fans assez importante qui les suit sur les réseaux sociaux et ils ont un nombre assez incalculable de potes qui seraient prêts à les suivre sur chacune des dates de leurs tournées. Leur style les rapproche de Metronomy, en témoigne leur son électro pop issu de leur dernier clip Blood In Love, mis en ligne le 18 octobre. En avril 2016, ils dévoilaient leur single Lobsters & Cherries qui les a entraîné sur les petites de scènes de grands festivals français des Déferlantes, du Weekend des Curiosités et sur la scène Pression Live, en off des Francofolies.

Her

herVous les voyez partout : sur votre poste de télévision quand la pub d’Apple passe,  dans l’émission Quotidien de Yann Barthès (ils sont joué un live d’une minute trente, jeudi 24 novembre), et avant tout ça, c’est à la radio que vous avez découvert ce groupe originaire de Rennes. En septembre, ils avaient déjà été repérés par Barclay, qui s’est empêché de mettre ses poulains dans l’arène. Avec le label, ils ont sorti le 11 novembre l’album Her Tape #1 avec beaucoup de live.  Her sera en tournée le 8 décembre à Angers, le 13 à Fontenay et le 16 à Sète. « All I need is fiiiiiiiiiive minuuuuuutes ». Et vous, vous prenez le temps de faire quoi en 5 minutes ?

Colorado

coloradoToujours à Rennes, le groupe Colorado de Saint-Brieuc, composé de Charles et de Martin, fera son apparition sur la scène des Transmusicales vendredi 2 décembre, dans le hall 8. A trois heures trente du matin. Autant qu’ils chaussent bien leurs chaussures, le public leur réserve un accueil, semble-t-il en grandes pompes. Le 25 novembre, les Briochains ont sorti leur dernier clip Cellphone qui les démarque de leurs dernières réalisations. Ils sortiront le 9 décembre leur EP Mindset, dont voici ci-contre la pochette. Franchement, le décollage est bluffant.

Otis Stacks

otis stacksIls ont sorti leur premier EP éponyme le 30 octobre et c’est fichtrement bon, leur soul sublime qui réchauffe notre cœur rafraîchi par l’hiver. Otis Stacks est né d’une collaboration entre le leader du groupe danois Dafuniks Michael Munch alias Just Mike, et Elias Wallace, auteur-compositeur et chanteur californien. Leur musique symbolise la rencontre entre les sons de synthés analogiques et la culture hip hop dans laquelle tous les deux ont grandi. Ils ont invité dans leur clip Fashion Drunk, la référence ultime de leur adolescence : le rappeur Gift of Gab de Blackalicious. Ils passeront dans leur tournée le 1er décembre à Chatenay-Malabry (92) au Pédiluve.

Dan San

dan sanVous n’avez pas déjà écouté Dan San ? Non, jamais ? Si ce n’est pas le cas, sûrement que le clip America vous donnera envie d’écouter le dernier et deuxième disque de Dan San intitulé Shelter. Le groupe d’indie folk belge a rencontré un succès de dingue quand ils ont sorti leur album en début d’année. Le 16 septembre, c’était au tour de la France de faire la connaissance de ce groupe aux sonorités malicieuses. C’est ainsi que les six musiciens de Dan San se sont renouvelé dans le paysage de l’indie folk européenne en s’inspirant de leur side-projects respectifs (The Feather, Yew ou Pale Grey).

Mell

mellC’est comme Charles de Gaulle qui, pendant la Seconde Guerre mondiale, s’adresse aux français depuis Londres : « Les français parlent aux français ». Bis repetita dans l’histoire de Mell, qui, depuis Montréal, chante à son public français ses états d’âme, sa mélancolie, sa vulnérabilité que son arrogance aura plus ou moins écorchée. Sa sensibilité et sa douceur, aussi. Tout ce beau monde est transposé sur un fond rock qui rend hommage à la fougue que la chanteuse, a tout le long de sa discographie, veillé à mettre en place. Deprime & Collation, son sixième disque, est sorti le 10 novembre en France. Au cinéma, son dernier clip, met en scène un couple d’énamourés qui prennent la route à bord d’une quatre ailes. Une fuite à l’amour inspirée par l’histoire désenchantée de Bonnie et Clyde. Mell jouera en 2017 au festival Détours de Chant à Toulouse et au festival Les Femmes s’en mêlent à Allones.

Pajaro Sunrise

pajaro sunriseC’est drôle quand même quand on y réfléchit. A chacune des interviews avec un artiste qui vient de sortir un disque, la seule question qui vient à tous, blogueurs et journalistes : « Comment avez-vous trouvé l’inspiration ? » Évitons de se le demander et tentons de trouver des réponses. Tout droit venu de Madrid, Parajo Sunrise alias Yuri Mendez, nous livre un quatrième album entre folk et ballades rock. Il s’appelle Collapse, et il est sorti  le 28 octobre. L’inspiration, il ne l’a pas trouvée. Et d’ailleurs, c’est la conjonctivite qu’il a chopé début 2015 qui l’a poussé à se reposer et à trouver le besoin d’écrire de nouvelles chansons. Alors si un jour le musicien vous dit que ce sont les arbres de la prairie de sa tante qui l’a inspirée, il se sera bien foutu de votre tronche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *