Adam Naas, en toute simplicité

Chacun a ses raisons de plonger dans l’univers d’un artiste tel qu’Adam Naas. Une voix qui vous transporte, une mélodie entraînante, un lyrisme dans les textes sont autant de clés qui permettent de décoder la magie qui s’opère quand vous l’écoutez.

En ce début de saison automnale, quoique toujours très ensoleillée, Adam Naas nous dévoile son EP éponyme. Compositeur de sa propre musique, il nous transporte dans les contrées de son romantisme soul.

Fading away ouvre le bal d’Adam Naas. Certains connaissent cette chanson depuis un moment déjà mais ne peuvent s’en lasser. On pourrait même s’hasarder à parler de coup de cœur. Fading away incarne l’amour qui se consomme et se consume. Les amours se succèdent, la simplicité de l’un aidant à oublier la souffrance de l’autre.

La beauté de Fading away s’efface alors pour laisser place à Downtown. Le tempo s’accélère et lascivement vos corps se déhanchent. Un jeu de séduction s’installe textuellement et musicalement parlant. « Time after time downtown, you say I’m playin’, that’s what I do » est un refrain qui reste en tête. Le bouton « replay » sera votre meilleur ami.

Après Downtown, on bascule dans un univers un peu plus sombre avec You Should Know (Brothers and Sisters). L’anxiété semble être au centre de la chanson. L’artiste est alors aux prises avec ses angoisses, il demande de l’aide pour s’en sortir mais rien ne paraît pouvoir le sauver.

Adam Naas

Le thème se retrouve alors de manière inversée dans Go Slow. En effet, cette fois-ci on est transporté dans une relation où l’être aimé souffre. En réaction, à ce mal-être, celui qui nous intéresse, ici, est rejeté par l’être aimé. Cependant, malgré tout, il veut rester pour l’aider. Accepter le rejet reviendrait alors à l’abandonner.

Ce n’est qu’un EP mais il contient tant de petites perles que l’on ne peut qu’attendre avec impatience la sortie d’un album. Pour patienter, vous pouvez vous consoler avec un live sur le plateau de C à vous (NDLR : à partir de 1:10:45) ou encore cette magnifique cette session live réalisée par Virgile Texier:

Si vous avez été autant touché que nous par Adam Naas et que vous passez par Paris le 20 novembre, le Festival des Inrocks l’accueillera à la Cigale.

Adam Naas

 EP disponible depuis le 30 septembre 2016

Facebook

Concert :

20 novembre – La Cigale, Paris

Laisser un commentaire