CABARET VERT 2015

Cabaret Vert : on sait quels artistes Rimbaud serait allé voir

En 1870, Arthur Rimbaud écrivait ces vers : « Depuis huit jours, j’avais déchiré mes bottines. Aux cailloux des chemins. J’entrais à Charleroi. Au Cabaret-Vert : je demandai des tartines. » On l’a (presque) interviewé pour connaître ses artistes préférés du festival Cabaret Vert.

Originaire de Charleville-Mézières, Arthur Rimbaud disparait en 1891 alors qu’Henry Miller naissait à Manhattan. Le Cabaret Vert, lui a été fondé en 2005. Son nom est, comme vous l’imaginez, tiré d’un poème de Rimbaud. Au Cabaret Vert est le 17ème poème du cahier de Douai. Vous connaissez sans doute l’attirance intellectuelle et sexuelle qu’avait Rimbaud pour Verlaine, son vagabondage à travers l’Europe, son cynisme, sa critique de la bourgeoisie et de l’Église, et son engagement politique anti-bonapartiste.

Mais connaissiez-vous ses goûts musicaux ? Contacté, Arthur Rimbaud n’a pas répondu à nos sollicitations. Peut-être était-il obnubilé par une vénus anadyomène. Efflorescence Culturelle a sélectionné pour vous cinq artistes programmés au Cabaret Vert que Rimbaud aurait probablement kiffé.

Nekfeu

Si Rimbaud n’a jamais entendu de rap, il serait préférable qu’il ne découvre jamais l’existence de Jul. Nekfeu, qui s’efforce d’écrire des phases poétiques et agressives, aurait émerveillé Rimbaud par ses images et ses nombreuses assonances, allitérations et autres paréchèses qui rendent son flow très musical. Vagabond lui aussi, Nekfeu dit aimer écrire en marchant dans Paris la nuit.

Damian Marley

Avec son ami Paul Verlaine, Arthur Rimbaud avait pour habitude de consommer du haschich à la manière de Lorenzo, « l’empereur du sale ». Nul doute qu’il aurait aimé fumer quelques joints sur les chansons du fils de Bob Marley, Damian « Junior Gong » Marley. Son reggae moderne enchantera la foule du festival fin août. La rédaction vous conseille l’écoute à tête reposée du titre Welcome to Jamrock.

Feu! Chatterton

Leur nom est un hommage au poète maudit Thomas Chatterton disparu à 17 ans. Le groupe parisien Feu ! Chatterton aurait très probablement plu à Arthur Rimbaud. Ces dandys qui dans leur pop made in France mixent lyrisme et dynamisme, parlent de femmes mais aussi de Paname, où Rimbaud a fugué et écrit le poème : L’orgie parisienne ou Paris se repeuple. La Malinche, issu de leur premier album, est à écouter avec un bon vin rouge français.

Jacques

Ses clips bizarres, sa coupe de cheveux douteuse (il se rase les cheveux uniquement au milieu du crâne), et l’harmonie que dégage ses associations de bruits font de Jacques un personnage assez particulier. Loin du cliché du DJ qui pécho à la fin de ses sets, il s’impose comme un artiste de l’absurde que Rimbaud aurait aimé rencontrer. Il se serait probablement insurgé contre ceux qui disent que c’est « une musique de camé. »

Louise Attaque

Les vieux du rock français se sont recomposés pour une tournée et un 4e album Anomalie. Libres tel le vent, et surtout comme Arthur Rimbaud, ils essaieront de faire danser tous les festivaliers sur leur tube national ; et qui sait, d’en haut, peut-être que l’homme aux semelles de vent sautillera lui aussi quand le violon d’Arnaud Samuel se mettra à jouer.

Léo Juanole

Laisser un commentaire