Meteor, le petit trip interstellaire

C’est en 2013 que l’aventure Meteor voit  le jour, née de la rencontre entre ses deux membres parisiens, Kala et Jedeon. Directeurs artistiques dans la vie réelle, les deux orfèvres de la MAO nous ont présenté Adastra en février dernier, un EP précieux et aérien à souhait.

ADASTRA-COVER-WEB-VIERGESi Adastra  (« jusqu’aux astres » en latin) était une pâtisserie, il serait une tarte au citron meringuée. Construit, à la fois pur mais complexe, doux et acidulé, à l’image de tous les morceaux qui le composent. Dans cette symphonie aux teintes futuristes, Meteor nous propulse dans une sphère chimérique où se croisent future beat et impulsions éclatantes : écouter le titre Narcose, c’est comme assister à l’explosion d’une étoile en slow motion.

Un film porno en kaléidoscope, un mariage épuré et efficace, en adéquation avec ce morceau aux dimensions presque mystiPackaging-1ques.

Véritables enchanteurs manipulant électro, samples et instruments acoustiques, le groupe Meteor s’ajoute donc à la longue liste des artistes français à suivre de très près. Leur EP est disponible en achat numérique, mais aussi en version physique, on peut notamment se le procurer chez Colette.

 

Laisser un commentaire