Ils l’ont montré à P2N, Boulevard des Airs est un (vrai) groupe de scène

Boulevard des Airs était l’un des groupes les plus attendus de cette seizième édition de Papillons de Nuit.

boulevard des airs papillons de nuit

Fort de leur récent succès avec leur troisième album « Bruxelles », la formation musicale Boulevard des Airs s’est produite sur la grande scène du festival Papillons de Nuit, dimanche 22 mai. Dès leur entrée sur scène, le groupe sait faire danser et chanter toute la fosse en 5 minutes top chrono. Et ils sont nombreux venus applaudir le groupe : pas moins de 20 000 personnes alors qu’il est seulement 16 heures. Une nouveauté pour eux, comme le confiera Sylvain, chanteur principal du groupe, à la fin du concert : « Ce qui change, c’est que les gens maintenant viennent à nos concerts en connaissant nos chansons, on les voit chanter avec nous et c’est génial. » Pour lui, « la musique c’est avant tout un exutoire et un véritable moyen de s’exprimer. »

sylvain P2N

Ça saute partout

Pendant une heure quinze de concert, des temps forts il y en a eu. Mais celui dont il faut se remémorer c’est cette introduction en espagnol sur la chanson « Mentira » avec la voix puissante et les pas de danse flamenco de Mélanie, la nouvelle recrue qui apporte «  un véritable souffle humainement parlant », nous disait Sylvain autour d’une table ronde. Des enfants sont invités à monter sur scène pendant la chanson « Ce gamin là » et le groupe en profite pour demander au public de s’asseoir.

« Pourvu que ça dure », confie Sylvain Duthu. Le groupe est passé d’un premier album hyper spontané au dernier sorti, où les influences se mélangent, notamment avec plus d’électro, mais aussi l’impression de se rapprocher de plus en plus d’une identité qui leur est propre. Le chanteur nous explique également que le DVD live leur est beaucoup demandé, eux qui se sont fait connaître par la scène et de nombreux festivals, partout en France et à l’étranger. Cependant, ils ne se trouvent pas encore « assez bons » pour le faire. Et le truc étonnant encore, c’est que le groupe n’exclut pas à l’avenir de collaborer avec le milieu du rap, ce qui permettrait de montrer qu’une fois de plus que Boulevard des Airs sait casser les codes. L’année dernière, ils trouvaient le trio LEJ et les mettant en avant sur une collaboration sur le titre Emmène-Moi :

Le groupe sera présent dans les plus grands festivals de France, comme Poupet, les Francofolies de SPA, le Bout du Monde, ou encore le Reggae Sun Ska, et surtout à l’Olympia le 16 juin.

Texte et photos de Camille Gicquel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *