naive new beaters

Rencontre avec la folie contagieuse des Naïve New Beaters

17h, un samedi, à Panoramas. Les Naïve New Beaters s’installent dans un bar du centre-ville de Morlaix. Entre soupe, vin rouge, chocolat chaud, bière et charcuterie, on a discuté avec David Boring, Martin Luther B.B. King et Eurobelix.
Naive New Beaters
L’exercice de la position cheloue imposé par Efflorescence Culturelle
Vous avez sorti deux albums. Qu’est-ce que celui-ci aura de plus par rapport aux autres ?

David Boring: C’est notre album préféré à tous les trois de nos trois albums.

Eurobelix : On pourrait croire qu’on dit ça à chaque album mais nan ! Parce que le deuxième on l’avait pas dit. Fin si toi tu l’avais dit (à David Boring)

David Boring : Et il a 11 titres !

Eurobelix : Ils ont tous 11 titres…

David Boring : Ah ouais ! Il est pas plus long que les autres… C’est un super chiffre 11 !

Vous avez sorti un clip avec Izia, Heal Tomorrow, tourné à 360°. Comment vous est venue l’idée ?

David Boring: On n’a pas eu le choix en fait parce que c’est Julien Creuzard notre manager qui nous l’a imposé.

Martin Luther B.B. King : Mais on est plutôt contents du résultat, c’est plutôt cool !

David Boring : Et d’ailleurs Julien Creuzard se marie. Big up à toi Julien !

Vous repartez en tournée bientôt, donnez-nous trois bonnes raisons de venir vous voir.

Martin Luther B.B. King (en dégustant le plateau de charcuterie) : Alors ! J’ai la bouche pleine c’est pas cool mais : nouvelle formule ! Maintenant sur scène on n’est plus seulement tous les trois mais on est accompagnés de deux girls hyper cool à la basse et à la batterie, Audrey et Lucie. Ça donne une autre dimension aux nouveaux titres parce qu’ils sont inédits mais surtout aux anciens qui prennent encore plus d’ampleur.

David Boring : Et les nouveaux titres sont carrément mieux que les anciens qu’étaient bien pourris. Donc ça vaut le coup ! C’est tout un nouveau show, grave !

Quel est, selon vous, l’endroit rêvé pour faire un concert ?

David Boring : Bah moi j’avoue c’est toujours les concerts au bord des plages, j’aime beaucoup. Je sais pas pourquoi mais je trouve que c’est le meilleur endroit pour faire un concert. C’est le rêve à chaque fois.

Martin Luther B.B. King : Plutôt  en fin de journée même, crépuscule !

David Boring : AAAAAHHHHH OUAAAAIIIIIIIIIIIIIS ! (hyper d’accord)

Eurobelix : J’aime bien aussi les grandes places, j’aime bien les paysages urbains. J’aime bien quand on joue Place de la République, c’est un peu la classe quoi. J’aime bien les places comme quand on avait joué à Barcelone aussi. Et Brest aussi, les jeudis du Port !

Et si vous pouviez inviter un chanteur ou un groupe pour partager la scène avec vous dans cet endroit rêvé, ce serait qui ?

David Boring : Un mec de la plage quoi ?! Ouais ouais quand même faut amener un surfeur.

Eurobelix : Les Beach Boys.

Martin Luther B.B. King : Bah oui bien sûr !

David Boring : Qu’on les sorte un peu de leurs casinos là. Et qu’ils viennent jouer sur la plage. Le concret quoi !

Martin Luther B.B. King  : Ils sont dans quel casino ?

David Boring : Bah je sais pas, ils ont pas des résidences dans des casinos ?

Martin Luther B.B. King  : Non ça c’est Céline Dion, ça n’a rien à voir.

David Boring : Ah bah j’avais vu qu’ils étaient programmés au casino de Deauville. Et ils font quelques tournées de casinos. Mais pas le supermarché Casino hein !

Qu’est-ce qui vous met forcément de bonne humeur ?

David Boring : Moi c’est quand Eurobelix se tait. Et voir un sourire sur le visage de Julien Creuzard aussi. Ça, ça me met d’extrêmement bonne humeur.

Martin Luther B.B. King  : On est invités à son mariage ou pas ? (le mariage de Julien Creuzard NDLR)

David Boring : Nan, pas du tout. Mais là on essaye, on fait campagne pour.

Eurobelix (hésitation) : Écouter les Beatles dans ma douche, ça, ça me met de bonne humeur. Un verre de vin ça peut me mettre de bonne humeur aussi c’est vrai.

Martin Luther B.B. King : Maintenant que tu parles de douche… Quand tu prends ta douche et que la température de l’eau est exactement celle que tu souhaitais directement.

David Boring : Mais c’est pas possible.

Martin Luther B.B. King : Nan c’est vrai mais j’aimerais bien que ça arrive !

Si vous pouviez remixer un grand classique de la variété française, vous choisiriez lequel ?

Eurobelix : Euh c’est pas un grand classique mais j’aime bien Miossec et j’dis pas ça pour faire le fayot avec les Bretons mais j’adore Miossec. Si on pouvait reprendre tout le premier album « Boire ».

David Boring : Nan mais j’avais pensé hier de faire un peu comme Gainsbourg : un remix un peu plus dance de la Marseillaise, qu’on puisse danser (il imagine son remix, chante un peu). Un truc un peu fun mais ludique. On va acheter les droits à Rouget de Lisle, on va voir si il nous les lâche. Peut-être il est chez Universal ou chez Julien Creuzard. Si y a moyen… Big up à toi Rouget.

Propos recueillis par Adèle Urvoy et Anaïs Seznec

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *