RICARD sa live music

Les pépites musicales de Ricard en tournée

Ce jeudi 18 mars, nous sommes invités à une live session de Ricard SA. Il est un peu moins de 20 heures, et l’Ubu est bondé. Ce soir, 3 artistes sont au programme : I Am Stramgram, Rocky et Puggy.

I Am Stramgram

I Am Stramgram
Crédit : Camille Gicquel.

Alors que la foule commence à s’impatienter, un jeune homme s’assoit sur un tabouret et se met à chanter. Accompagné de sa guitare, il interprète un morceau en anglais teinté de folk. Le public est sous le charme.

Puis, Vincent Jouffroy, alias I Am Stramgram, entame une chanson plus dynamique. Et très vite, on remarque qu’il maîtrise sa pédale loop à la perfection. A lui tout seul, il enregistre son propre rythme, fait ses propres chœurs, et la magie opère. Puis l’artiste change de guitare, et grâce à sa pédale, il la rend électrique, au sens propre comme au figuré. A la douce nostalgie du début, on assiste à un rythme plus effréné. Bientôt, il est rejoint sur scène par son batteur, coiffé d’un masque de dinosaure, qui marque le tempo avec de curieux gestes de la tête.

I Am Stramgram confirme son statut de révélation du prix Ricard S.A Live.

Rocky

Rocky
Crédit : Camille Gicquel.

C’est le tour du groupe Rocky. On remarque tout de suite la chanteuse, habillée avec une robe fleurie et un bob. Et le moins qu’on puisse dire c’est que le groupe envoie ! Les titres s’enchaînent, et la meneuse nous invite même à nous « désapper » !

L’ambiance est en effet propice à la fête : les tambours apportent un côté africain, et le son oscille entre pop et électro, notamment avec la présence du synthé.  Certains n’hésitent pas à se lâcher et dansent comme s’ils étaient chez eux !

Sur les derniers morceaux, la présence de choeurs rappellent du gospel. On notera que parfois, les titres restent un peu répétitifs. Mais qu’importe, l’énergie que Rocky dégage reste impressionnante sur scène !

Puggy 

Puggy
Crédit : Camille Gicquel.

Arrive maintenant le groupe que la majorité de la salle attend : Puggy. Le trio prend place. Le  chanteur Matthew Irons annonce que la plupart des morceaux proviennent du prochain album intitulé Colors qui paraîtra le 22 avril. Mais pas d’inquiétude, il nous rassure : « On va passer un bon moment… je crois. »

Et en effet, même si les chansons ne sont pas connues du grand public, aucun souci ! Le groupe met l’ambiance. Leur son rock fait danser et sauter la foule. Le groupe a une énergie folle qu’il sait très bien communiquer.

Mais lors de la chanson How I Needed You, l’émotion remplace l’atmosphère électrique. L’interlude au piano est très belle et nous met les frissons.

Après quelques nouveaux titres Puggy se lâche complètement sur l’un de leurs morceaux les plus connus, When You Know. Matthew Irons saute partout, n’hésite pas à s’avancer sur la scène et à tendre son micro au public.

Une preuve du succès du groupe ? Il est le seul à avoir eu droit à un rappel. C’est LA révélation scénique et musicale de cette soirée !

Chloé Lorant

Laisser un commentaire