Troye Sivan

Troye Sivan, l’adulescent adulé aux GLAAD Media Awards

Considéré à 18 ans comme « l’un des 25 adolescents les plus influents de l’année 2014 », Troye Sivan réapparaît cette année avec un nouvel album pop « Blue Neighbourhood » qui lui vaut une nomination aux GLAAD Media Awards.

En l’espace de deux ans, Troye Sivan est passé du statut d’adolescent brouillon à celui de l’adulte assumé. Non sans rafler sur son passage les prix et les admirations de son public.

Né à Johannesburg en 1995, il quitte le pays illico presto à cause de la criminalité en hausse dans le pays pour s’installer avec sa famille en Australie. Là-bas, à 13 ans, il sortira son premier EP « Dare To Dream », excusez du peu ! S’autoriser à rêver, c’est ce que le jeune artiste se permet de faire dans son premier album sorti en début d’année chez le label Capitol. Véritable pépite, « Blue Neighbourhood » s’emploie autour d’un sujet qui touche de près Troye Sivan : l’homosexualité. Il découvre sa sexualité à 15 ans et trois ans plus tard, il réalise une vidéo adressée à son public.

6 millions de vues plus tard, le jeune californien dédie son album à ses histoires passées. Des histoires de vie à découvrir dans le titre « Bite », où il chante sa première sortie en public après avoir fait son coming out. Et « Heaven » où il explique la rencontre avec sa sexualité.

Un album de tolérance

Au Royaume-Uni, les médias accueillent cet album comme une promesse d’espoir, de tolérance et d’acceptation. The Guardian notait ainsi dans sa critique : « Inspiré d’Adele, Sam Smith et Taylor Swift, le premier album de Sivan repose sur un dosage idéal de maladresse, de coolitude et de douceur pour convertir à son tour le public. »

Et les éloges ne s’arrêtent pas là dans le monde des professionnels ! Troye Sivan, à encore 20 ans, fera sa première apparition dans un festival de récompenses LGBT. Le GLAAD Media Awards, entendez la Gay & Lesbian Alliance Against Defamation, est la cérémonie américaine de remise de prix mondialement médiatisée qui a pour intérêt de récompenser les artistes, quel que soit leur bord, pour leur rôle dans la représentation de la communauté LGBT.

Et notre petit étalon est nominé dans la catégorie « meilleur artiste » face à Brandi Carlile, Miley Cyrus, Adam Lambert et Le1f. On parie que Troye, aussi acteur dans le prequel de la saga X-Men, a toutes ses chances de se faire remarquer sur le Vieux Continent à l’occasion de ce festival davantage médiatisé. Verdict le 2 avril.

Sur son album résolument pop, Troye Sivan est régulièrement comparé à Shawn Mendes, de trois ans de son cadet qui avait sorti son premier album « Handwritten » (Island Records) et classé numéro 1 des ventes aux États-Unis, au Canada et en Norvège.

Troye Sivan, à découvrir le 26 avril à La Cigale (Paris).

 

Laisser un commentaire