VonPariahs_GenuineFeelings_Cover

Von Pariahs : Genuine Feelings, retour décevant

Après trois années d’attente les nantais de Von Pariahs font leur come-back avec Genuine Feelings, un album très loin derrière leur première production.

C’est en 2013 que sortait Hidden Tensions, album au rock distillé des sons vifs des années 80-90, punks frivoles à la franchise sans faille issus des Talking Heads, Gang Of Four et j’en passe. On a vu pire comme premier album, et aujourd’hui c’est justement cette franchise qui manque cruellement (entre autres) à ce nouveau disque.

À moins que les musiciens de Von Pariahs n’aient radicalement changé de bord, Genuine Feelings n’a rien d’un album à la musique franche, et, ne marquant qu’une régression, on descend petit à petit dans ce que le rock a pu nous montrer de pire, sans la moindre touche de dérision.

Douze titres d’une sorte de blues rock 90’s froid aux guitares désormais inaudibles, pédales Wah-Wah et reverb façon Smiths à l’appui ; ça ressemble à tout, donc finalement ça ne ressemble à rien. On assiste ici à une décadence en grande pompe : ce jeune groupe pourtant si talentueux a désormais du mal à garder attentif après le quatrième titre, ou peut-être était-ce le second ou le sixième…? à vrai dire il est difficile de s’y retrouver puisqu’ils se ressemblent tous. Même lorsque l’on croit à un renouveau par une brève et différente entrée en matière, on se voit très vite déçu de tenter d’apprécier les rythmiques, les accords et les constructions redondantes.

Malgré cela certaines choses ont changé, mais cela ne constitue en fait qu’un bémol. L’atmosphère du disque est très différente certes, l’attitude dans le chant et le jeu ne sont plus les mêmes ; elles sont plus brutales, plus sales, moins audibles et parfois désagréables. Ce n’est sans doute pas l’authenticité à laquelle on s’attendait, en cela Genuine Feelings a le mérite de surprendre en s’attaquant à tout autre chose, encore aurait-il fallu que ce soit bien fait.

Il n’est pas nécessaire (au contraire) pour un musicien de conserver un style équivalent sur plusieurs productions, mais il est essentiel, lorsqu’il se destine à l’exploitation d’un genre nouveau en pratique et en création pour lui, que celui-ci apporte sa pierre à l’édifice et participe de l’évolution de la Musique. Von Pariahs n’invente rien avec ce disque, mais n’apporte rien non plus à ce qui s’est déjà fait par le passé. Le groupe s’est tourné vers un genre avec lequel il ne se complète pas après un album réussit, et c’est un grand dommage, car il y avait plus de créativité dans les trois premiers titres de Hidden Tensions que dans l’album Genuine Feelings entier.

On n’implorera pas le retour de Von Pariahs au son qui a marqué leur réussite, mais on pourra placer, après cet album, de sérieuses attentes envers leurs créations futures.

Laisser un commentaire