DJ Le Cercle Nice soirée

A Nice, Le Cercle rouvre ses portes en fanfare

Fermé pendant 6 mois, le New Bliss, un bar de nuit dans le vieux Nice, a rouvert ses portes hier sous une nouvelle identité : Le Cercle. On a fêté leur crémaillère.

le cercle new bliss
Sur leurs cartes, le nouveau slogan du Cercle : « Amour, gloire et sobriété ».

Un « endroit sympa », avec une « musique pointue » et des « cocktails à la cool », voilà comment on connaissait le New Bliss. Aujourd’hui, ils ont tout modifié, enfin presque : les murs ont changé de couleur, les tables se sont paré de sièges rembourrés et la salle, quant à elle, reste comme à son habitude, bondée.

Une soirée de bonne entente

Pour leur première soirée à Nice, Le Cercle a choisi Bon Entendeur, un trio de DJs parisiens. Ce soir, c’est Pierre, un de ses membres (Niçois d’origine) qui s’est déplacé pour l’occasion. Il a été remarqué par Tanguy, le directeur artistique du Cercle. « J’ai déjà entouré Bon Entendeur sur plusieurs dates françaises, explique-t-il. J’ai toujours apprécié leur travail, ça fait longtemps que je les suis, et les programmer ce soir c’est un gage de qualité. »

Proposer ce genre de soirées intuitives, de découvertes et de réunion, c’est pour Tanguy une nécessité sur Nice : « Je suis Strasbourgeois et quand je suis arrivé à Nice, j’ai trouvé qu’il manquait d’événements musicaux. Nous on a réussi à trouver un nouveau segment en dénichant des artistes qui n’avaient pas la possibilité de s’exprimer sur la scène locale », dit-il, avant de citer le très bon festival niçois Crossover qui a lieu au mois de mai.

Les artistes coups de cœur de Pierre ? « Saje, Napkey, Møme, des gars avec qui ont tous collaboré sur nos mixtapes. » En allant découvrir ces artistes, on vous conseille avec ferveur de foncer vers la dernière composition de Bon Entendeur qui se prête au nom de Catherine Deneuve.

Le Cercle rouverture
Simon et Tanguy accompagnent leur invité Pierre de Bon Entendeur (au centre) avant son DJ set.

Pendant la soirée, deux DJs ont précédé la tête d’affiche. Anticept (Strasbourg) a chauffé la salle en première partie de soirée avant que Simon 2B (Saint Tropez), l’autre directeur artistique, prenne en main les platines. Dans la salle, on commençait à se marcher les uns sur les autres. En somme, une très bonne soirée d’ouverture mais qui mériterait davantage de réduire le nombre de places et de préventes pour mieux optimiser la salle.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *