[Partenariat] Point Barre donne carte blanche au jeune cinéma

L’association Point Barre organisait ce jeudi 10 décembre, sa première soirée de projection intitulée « Jeune Cinéma ». L’événement privé projetait 7 films de 10 réalisateurs qui souhaitent faire du cinéma leur métier.
équipe jeune cinéma
Les programmateurs souhaitent mettre en avant le jeune cinéma. (Crédit photo : Luis Llanos)

La soirée devait souligner le talent de ces jeunes professionnels. Elle a permis de montrer à un public venu nombreux, les films d’artistes en confirmation.

Organisée par des étudiants de la filière « Arts du spectacle » à l’Université de Rennes 2, la soirée est « une réussite pour une première », selon Caroline Guillaume, l’une des programmatrices de la soirée. « Deux mois avant la projection, on commencé à sélectionner une petite programmation parmi une cinquantaine de courts-métrages, se rappelle-t-elle. Avec les trois autres programmateurs, on recherchait avant tout la qualité narrative et esthétique. »

En vidéo, le déroulement de la première soirée de projection :

Voici la programmation qui a été présentée ce soir là :

TALION, réalisé par Mehdi Hanmane

Le combat d’une mère pour garder son fils dans le droit chemin.

TRACK, réalisé par Oscar Chevillard et Simon Lacaze

Un moment musical léger sur fond d’addiction. Projeté en avant-première lors de la soirée, il a remporté cette année le prix de la mise en scène au festival inter-BTS « Tous en Short ».

LES PINS CÉLESTES, Rémi K. Chevalier

Dans ce court-métrage, il est question de la mémoire et du souvenir trompeur.

UN SOURIRE, réalisé par Iwen Casteret

Un jeune homme suivi par un amour passé tente de l’oublier.

MANKIND, réalisé par Eric de Mecquenem et Alain Scaviner

Basé sur l’essai de David Henry Thoreau La désobéissance civile, le court-métrage tente de s’interroger sur les dérives d’un état trop autoritaire. Une réalisation plastique remarquable.

PUNTO DE VISTA, réalisé par Camilo Pérez

Tourné en huit-clos, le film colombien décrypte les mécanismes du désaccord entre deux étudiants et deux visions différentes du monde.

QUELQUES GOUTTES SUFFISENT, réalisé par Corentin Camplong

Un court-métrage à suspens au dénouement marquant qui met notre approche du monde contemporain en perspective.

vieux projecteur
La projection privée s’est déroulée devant une trentaine de spectateurs. (Crédit photo : Luis Llanos)

Sur place les réalisateurs Iwen Casteret, Corentin Camplong et Eric DeMecquemen étaient là pour nous présenter leurs films et répondre aux questions des spectateurs.

→ Pour connaître la date de la prochaine projection ou même présenter votre film à l’équipe, contactez-la à l’adresse caroline.guillaume@outlook.com.

Une réflexion au sujet de « [Partenariat] Point Barre donne carte blanche au jeune cinéma »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *