On y était. Action Bronson était au Trianon, lundi

Certains l’ont connu à la radio, d’autres en cuisine. Mais qu’il soit armé d’un micro ou d’un couteau, le monstre qu’est Action Bronson ne laisse jamais indifférent. Surtout lorsqu’il monte sur scène et encore moins dans la salle du Trianon, comme ce fut le cas en ce pluvieux 21 septembre 2015.

action-bronson-2-facebook-970x350A bientôt 32 ans, le rappeur originaire de New-York n’a rien perdu de sa splendeur. Celui qui a passé sa convalescence, après s’être blessé en cuisine, à s’essayer au rap, en est désormais un des acteurs majeurs de la scène internationale avec son EP SAAAB Stories ou sa mixtape Bon Appetit… Bitch !!!!!. Les Inrocks ont même qualifié son dernier album, Mr Wonderful, de « charge d’éléphant dans le rap game », tant la qualité dépassait toutes les attentes possibles. action-bronson-mr-wonderfulEt puis, rien de mieux qu’une petite tournée européenne pour le présenter à son public. C’est ainsi que le 9 septembre il entamait son périple à Dublin. Douze jours plus tard, nous le retrouvons donc au Trianon, à Paris, pour un concert des plus mémorables.

Il enflamma donc la salle pendant une bonne heure, accompagné de ses proches Big Body Bes et Meyhem Lauren. Ce dernier avait au préalable commencé à rameuter les spectateurs dans une excellente première partie. Jouant ainsi quelques uns de ses titres phares, notamment le très apprécié 100 MPH. Après avoir fait monter la pression dans un Trianon désormais plein à craquer, le MC du Queens s’éclipse, non sans avoir claqué quelques mains.

 

21 heure. La salle s’assombrit puis s’éteint. On aperçoit alors le DJ Alchemist s’installer derrière les platines pour nous faire danser le temps que la star se montre. Et là, l’ogre américain pointe le bout de sa barbe. Action Bronson s’avance sur la scène du Trianon, un blunt à la main, bras levé vers le ciel, tandis que l’instru de Brand New Car se fait entendre. C’est parti pour un concert dantesque. Au rythme du phrasé du rappeur, les morceaux s’enchainent tout autant que ses projets : un peu de SAAAB STORIES, pas mal de Blue Chips mais surtout du Mr Wonderful ! On revoit ainsi Meyhem Lauren pour quelques duos sur scène mais aussi Big Body Bes qui les rejoindra deux fois. On retiendra ainsi son hymne, Actin’ Crazy, scandé par le public entier, sautant sur le parquet de la salle parisienne qui se met à flotter faisant ainsi bouger les plus immobiles. Mais l’apothéose du concert restera sans doute l’interprétation de son autre classique, Easy Rider, suivi d’un habituel crowdsurfing. Et comme une image vaut mille mots, je vous laisse apprécier avec la vidéo ci-dessous.

Mais malheureusement, le bonheur n’est que de courte durée puisque celui qui se surnomme Bronsolinio en a fini pour ce soir. Il revient alors faire un dernier tour d’honneur avec sa petite équipe. La proximité de la salle faisant, le rappeur n’a qu’à tendre la main pour remercier le public parisien, qui le lui rend bien après ce (trop court) concert d’une heure. Fort heureusement, une équipe de VICE était là afin de filmer l’intégralité du concert mais aussi pour obtenir quelques images pour un futur épisode de ses aventures culinaires de Fuck, That’s Delicious ! Rendez-vous donc dans quelques semaines pour revivre le concert.

IMG_0236
Le rappeur Meyhem Lauren lors de la 1ère partie
Capture d’écran 2015-09-23 à 20.47.08
Action Bronson, majeur en l’air
Capture d’écran 2015-09-23 à 20.45.21
Action Bronson, Meyhem Lauren et Big Body Bes (de gauche à droite)

Ride the Harley into the sunset.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *