La Route du Rock, joli feu d’artifice

 Entre la boue, les éclaircies, et les concerts au fort Saint-Père, on vous raconte en images les meilleurs moments de nos deux jours passés à la 25e édition de la Route du Rock.

Le premier jour du festival a démarré par une étape que les festivaliers avaient visiblement tous bien anticipée (à notre exception près) : les bottes étaient de rigueur puisque la pluie de la journée a rendu le sol impraticable pour les non-détenteurs de bottes, et pour ces derniers il ne fallait pas avoir peur d’y laisser une paire de chaussures.

Mais peut importe, rien de bien grave qui puisse entamer le moral des troupes, la programmation s’annonce alléchante : les Américains de l’emblématique Thurston Moore Band, Algiers ou encore le New Yorkais de Ratatat. Pour ces derniers, très attendus, il fallait arriver avec une heure d’avance devant la scène principale pour être sûr de profiter du spectacle. Et visiblement tout le monde a apprécié ! Entre les morceaux de leur dernier opus « Magnifique » (sorti en juillet) et ceux de « Classics » ou encore « LP3 », sans surprise, un très bon moment au fort Saint-Père.

On clôture cette première soirée sur les rythmes électro du dernier album de Rone accompagné d’une atmosphère visuelle très prenante, rien d’étonnant pour celui qui a été le premier à réaliser un clip en réalité virtuelle et rien de mieux pour terminer cette journée en apothéose !

Réveil tardif, mais sous le soleil pour ce deuxième jour. L’occasion de sauter directement dans une navette, direction la plage de Bon Secours pour aller profiter du DJ set de Forever Pavot, et par la même, reprendre des forces pour le soir en dégustant un Kouign Amman dans la vieille ville de Saint-Malo.

On attaque ensuite la soirée avec un programme quelque peu chamboulé, et pour cause ce sont les Britanniques de Foals qui prennent la place de Björk en raison d’une annulation. Pas de quoi décevoir les festivaliers pour autant, les Britanniques sont des habitués de la Route du Rock (après 2008 et 2010 ils ajoutent 2015) et aucune difficulté à faire bouger le fort Saint-Père. L’occasion aussi pour eux de nous jouer quelques titres de leur nouvel album « What When Down » sorti le 28 août.

À l’affiche du samedi on retrouve aussi The Soft Moon, ou encore Lindstrøm, de quoi en prendre plein les oreilles dans des styles bien différents !

Lors du festival, on a aussi rencontré Foals lors d’une conférence presse bruyante de journalistes surexcités :

Peu importe le temps, la bonne humeur était au rendez-vous, quelques belles surprises aussi. Bref, on a aimé cette 25e édition de la Route du Rock.

Mikaël Joly

Josep Renault

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *