Famille Chedid : le talent se transmet de génération en génération

La famille Chedid, c’est l’ambiance familiale garantie dans un festival comme Bobital qui compte réunir toutes les tranches d’âge. Pari réussi ?

Anna, Joseph, Matthieu, Louis. Les enfants Chedid (chanteurs) suivis de leur père entrent sur scène à la tombée de la nuit, face à un public dense et survolté. Durant une heure et demie cette famille prodige de la musique va réinterpréter les titres de chacun, en solo ou à plusieurs. C’est aussi une bonne occasion pour les festivaliers de Bobital de découvrir les cadets Anna et Joseph (aka. Nach et Selim), moins connus du grand public. Les Chedid chantent leurs grands succès (« Qui de nous deux », « Machistador », « On ne dit jamais assez aux gens qu’on aime qu’on les aime »…) repris en cœur par la plupart des personnes présentes dans la fosse de la grande scène. Malgré la ressemblance physique frappante des quatre artistes, chacun a son univers. On observe ainsi le rock exalté de Selim, ou encore la voix douce et unique de Nach.

famille chedidDe ce concert, on retiendra particulièrement trois moments qui nous ont marqué. Tout d’abord, l’interprétation de la chanson « Charlie », écrite par -M- suite aux attentats de Paris en janvier dernier. Tout le public reprend en cœur le refrain: « Je suis, tu es Charlie; Il est, nous sommes Charlie; A l’unisson, comme un seul homme, Charlie! » Frissons.

Sans titre 2Ensuite (il fallait s’y attendre), Matthieu ne résiste pas à l’envie d’aller saluer la foule. Le plus simplement du monde, il grimpe sur les grilles puis de fil en aiguille offre un « slam » tout en continuant à jouer de la guitare, porté à bout de bras par les festivaliers.

louis chedid et sa filleEnfin, le concert se termine sur une standing ovation et beaucoup de sourires autour de nous. Toujours pleine d’humilité, la famille Chedid demande aux plusieurs milliers de personnes face à eux de se taire. Ils veulent nous remercier à leur façon. Face au silence de plomb qui s’installe dans le champ, ce sont les quatre artistes qui nous applaudissent à l’unisson. Moment drôle et unique qui conclut ce concert en beauté.

Camille Gicquel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *