Naâman

Les couleurs du reggae dans la voix de Naâman

Le chanteur normand, davantage conquis par les vibes jamaïcaines, a insufflé un vent chaud samedi 4 juillet, sur la grande scène de Bobital. On vous raconte.

Le reggae devient maître des lieux à Bobital le samedi soir ! Les concerts commencent à peine quand le jeune chanteur de reggae normand, Naâman, débarque en trombe sur scène, sous les applaudissements et les hurlements d’impatience. D’entrée le ton est donné: bonne ambiance, soleil, musique et rires entre amis… Une vraie séance de « chill » comme on dit !

Naâman à BobitalL’artiste a peu d’années d’expérience derrière lui, mais déjà un bagage bien rempli. Un premier album qui s’est bien vendu, un voyage initiatique en Jamaïque, une grande tournée, un nouvel opus en préparation… Tous les ingrédients sont réunis pour passer un bon moment. Et la foule énorme pour l’heure (18h seulement !) nous le prouve. Beaucoup de jeunes, venus en groupe, entonnent les paroles du chanteur, un mélange d’anglais et de jamaïcain.

Naâman à BobitalSous le soleil de Bobital, Naâman communique beaucoup avec son public, le fait participer en faisant monter une fan sur scène, fait soulever beaucoup de tee-shirt au-dessus des têtes, et s’offre même un titre avec Massy et Triple. Le concert se termine sur le tube du chanteur « House of love » puis sur une chanson exclusive qui sera présente dans son futur album (dont la sortie est prévue à l’automne prochain). Les fans ainsi que ceux qui l’ont découvert ce soir là auront également la chance de rencontrer le jeune chanteur puisqu’il a organisé une séance de dédicaces quelques minutes après le concert. Les fans ainsi que ceux qui l’ont découvert ce soir là auront également la chance de rencontrer le jeune chanteur puisqu’il a organisé une séance de dédicaces quelques minutes après le concert.

Camille Gicquel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *