HolyBrune : glamour, hip-hop & harmonie

Il y a un an, c’est sur le web qu’HolyBrune, personnage atypique, est projeté en avant par sa reprise du titre « Paris Seychelles » de Julien Doré. La jeune française de 25 ans montre alors un bout de son caractère : son interprète féminine sait où elle veut aller, avec un univers bien particulier. Ce sera celui qui lui ressemblera. Il sera glamour, RnB et il détrônera la chanson française. Ou du moins, elle trônera dessus. Au fil des mois, elle s’entourera du talentueux producteur parisien Dabeull, qui l’aidera à personnaliser l’arrangement de ses titres. Les première nappes électroniques naîtront avec le morceau « Le monde est à nous », un clip mis en scène par Sérapis Joël Dirat, directeur artistique, dont les médias auront tu ses dernières collaborations, gargantuesques. Cette dernière vidéo achèvera de placer la grande brune en meme de Rihanna, version indé.

Le 23 juin, la jeune femme fêtait la sortie de son dernier single et clip « Interlude ». Une audace nouvelle qui nous montre un horizon musical toujours plus loin, toujours plus haut (coucou Fort Boyard). L’artiste, qui se déclare inspirée de Nas, un des plus grands rappeurs américains vous diront certains, donne des coups de pioche sur ses influences, rajoute des ingrédients pimentés à gauche, de la fraicheur à droite, et glamourise le tout. On attend donc l’EP qui pourrait sortir cette année. Français, n’essayez pas de poser une étiquette sur la nouvelle arrivée du hip-hop français et venez plutôt la voir faire le spectacle. HolyBrune assurera un DJ-set avec son producteur, le 9 juillet à la Rotonde Stalingrad, à Paris, en compagnie des créateurs culinaires du restaurant « Les Niçois ».

Laisser un commentaire