Les Tombées de la Nuit recyclent le paysage rennais

A Rennes, ce ne sont pas les lieux qui manquent pour faire la fête en musique et en prestation artistique. Du théâtre au cirque en passant par l’exposition, la danse et le cinéma : Les Tombées de la Nuit, l’un des plus vieux festivals rennais rayonne de propositions.

Un spectacle sur la Vilaine amasse des centaines de spectateurs.

Après avoir été expérimenté pour la dernière fois à Marseille le long du Vieux Port et de la Canebière, le jeu de dominos géants fera sa (première) grande arrivée à Rennes, le 5 juillet, sur 2,5 kilomètres de parcours. Le premier domino sera renversé sur une chaîne de  7 000 autres bouts de béton sur la voie publique, garantie d’un spectacle visuel épatant. Organisé par la station House Opéra, l’événement partira du centre de Rennes pour rallier le quartier du mail François Mitterrand.

Et des trajets aussi longs dans Rennes, il va falloir en faire si on veut découvrir la ville dans tous ses recoins. Cette année, de nouvelles expériences sont proposées à Rennes intra et extra muros. A la base nautique des étangs d’Apigné, une soirée bal le 18 juillet, pour « retrouver les flons-flons perdus des bals populaires d’antan ». C’est clair; les vieux kékés habillés sobrement et chic, (et ça, les organisateurs insistent) pourront draguer à leur guise tout le long de la soirée parce que c’est le LOVE BAL. C’est gratuit, il y aura un orchestre trop bien et un comédien accueillera le public pour une mise en scène dantesque d’une boum en deuxième partie de soirée.

En parlant de bal, on ne reste pas en loin en vous parlant du BAL DE MATCH. Edwine Fournier, chorégraphe spécialiste des bals argentins et de la pratique du tango-contact (qu’elle a inventé) et la compagnie Tangible proposeront pendant deux soirées, les 9 et 10 juillet, une expérience insolite. Sur le terrain de rugby du Rheu, chacun sera invité à fusionner les deux univers du tango et du rugby pour intégrer les codes des deux domaines dans une création artistique novatrice. Comptez 5 euros l’entrée.

Places, squares, quartiers, appartements… Le top du festival des oralités de rue cette année, c’est sans doute pour nous la HAPPY MANIF « WALK ON THE LOVE SIDE », un défilé chorégraphique urbain et participatif. Un casque hi-fi vissé sur les oreilles avec de le musique électro hip hop, en équipe, les participants seront amenés à jouer avec la ville, leur corps, en dansant et en répondant aux différentes animations du chorégraphe« Chouette, c’est gratuit donc ? » Il faudra sortir de votre porte-monnaie un billet de 5 euros pour profiter d’un parcours imaginé par le nantais David Rolland, les 3 et 4 juillet.

Les Tombées de la Nuit. Rennes et la vallée de la Vilaine. Du 2 au 19 juillet 2015. De 0 à 25€. Renseignements : lestombeesdelanuit.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *