A Reims, Judy règne

Découverts par la rédaction en janvier lors de leur participation au tremplin concours Ricard SA Live Music, JUDY a fait l’objet de tout notre intérêt à la sortie de leur premier EP quatre titres « Enjoy« .

Enjoy exprime un sentiment : l’exaltation, la complaisance, la précipitation. La précipitation de parcourir jusqu’au bout les titres du trio rémois. Et le réel intérêt de découvrir si le groupe a des limites tellement le niveau est élevé et leurs membres, jeunes. Car c’est ce qu’il fait tout le paradoxe autour de JUDY : à quel âge peut-on prétendre être sage ? Le groupe n’a que trois ans et les musiciens une vingtaine d’années que déjà ils peuvent se permettre de flirter avec franchise et honnêteté vers un son qui leur est propre.

Alors bien sûr, on pourra supposer que le groupe s’inspire d’artistes qui œuvrent dans le même courant musical tels que Phoenix en France, St-Lucia à New-York ou encore Breton en Angleterre, mais JUDY impose ici sa signature et ce qui les différencie des autres, c’est la voix de Charlie Trimbur, le synthé de Léo Scherr réglé sur une ambiance cocotiers et la batterie de Romuald Varin alimentée d’un sampleur en mode vibes africaines.

Ce qui rend JUDY attachant, c’est une fraîcheur et un recul apporté sur des décennies de rock achevées. Et c’est là où on retrouve la maturité de trois garçons qui en usent pour ne pas perdre nos ancêtres habitués au rock alternatif, au vieux synthé bringuebalant. Ils mettent en avant la richesse de l’électro et des percussions en les métissant avec la recette gagnante du rock et du synthé bibelot. Notons nos coups de cœur fringants dans l’EP pour les titres Enjoy et We Love You, Slag.

Programmés cette année au festival Nördik Impakt à Caen, nos chers rémois n’auront pas laissé de plume lors de leur participation au tremplin national puisqu’il leur est désormais présagé un avenir certain dans les mois ou années à venir. Allez, on court les voir cette année !

Pour continuer dans la découverte, on vous-plus-que-conseille le remix d’Enjoy par Spaceys (après on ne peut plus rien pour vous) :

______

« Enjoy« , sorti le 16 février. Disponible sur iTunes et Bandcamp.

Les suivre :

Facebook

Twitter

Laisser un commentaire