Le batteur de Bon Iver sort un nouveau disque solo

Le fidèle batteur de Justin Vernon, la voix de l’excellent projet folk Bon Iver, a lancé en 2008 les premières rumeurs sur une production musicale en solitaire. Deux ans plus tard, il sort son premier opus All We Grow. Fin février 2015, il réalise un nouveau mini-album intitulé Supermoon.

SEAN CAREY
Sean Carey, le prodige, nous sert un nouvel opus divin.

Batteur avéré, guitariste surdoué, Sean Carey, qui s’illustre dans les projets collatéraux Bon Iver et The Tallest Man On Earth, atteint un niveau tel où il ne pourrait plus surprendre avec une voix mijotée aux petits oignons. Idéale pour cuisiner, pour rentrer du boulot dans les transports en commun, Carey est devenu la dernière fierté de ses comparses de la folk américano-britannique.

Après deux albums remarqués par le célèbre magazine en ligne Pitchfork, c’est dans le Wisconsin, terre sacrée des barbus guitaristes à voix rauque, que l’interprète américain s’arme de précision pour réussir chacun de ses opus. Le dernier, Supermoon, est une jolie beauté, belle de précision et d’harmonie, agrémenté d’un texte placé à juste mesure.

Au programme ? Des emprunts retravaillés de ses deux premiers albums et une reprise de Radiohead. L’EP a été signé, comme ses prédécesseurs, chez le label indépendant américain Jagjagwuar, et accessoirement dans la même maison de disques que Bon Iver.

Dernièrement, Sean Carey était de passage dans la capitale française pour un concert le 3 juin 2014 au Point Éphémère. Et niveau spectacle, les réverbérations sonores sont apparemment de taille. Mais au cas où vous douteriez maintenant que Bon Iver ait décidé d’arrêter sa course, sachez que Justin Vernon, son leader, est loin d’arrêter l’aventure en si bon chemin : il vient de créer son propre festival Eaux Claires avec Aaron Dessner (The National) où… il a programmé son propre groupe. C’est pas de bon goût tout ça ?

Pour comprendre l’atmosphère de son nouvel EP, voici une très belle vidéo musique/interview, 2 en 1 comme le shampooing :

Laisser un commentaire