Elliphant. Un nouvel EP et une date à Paris

L’interprète Suédoise Elliphant se réclame du mouvement hip-hop. Elle sort un quatrième EP intitulé One More après un deuxième opus réalisé l’année dernière qu’elle présentera à Paris en février.

Ellinor Olovosdotter alias Elliphant fait partie de la scène pop Suédoise. Un univers auquel elle apporte une touche personnelle et expérimentale. La chanteuse se considère comme étant à la fois proche du R&B, du hip-hop et de l’électro.

Elliphant ne fait pas partie de ces artistes qui viennent se planter sur scène de façon charmante et singulière et exigeant en retour un public dompté, applaudissant à chaque fin de chanson. Elliphant, aussi élégant qu’un éléphant, fait précisément pencher la balance là où ne l’a jamais attendu. Ellinor n’est pas un éléphant, mais un chat sauvage, une panthère, un requin, un rhinocéros qui fonce dans tout ce qui bouge. Elle sait saisir les opportunités quand elles se présentent et elle n’hésite pas à multiplier les collaborations avec des artistes comme Skrillex, Diplo et sur son dernier EP One More.

A bientôt 30 ans, la chanteuse ne se ramollit pas dans ses projets. Rappelez-vous son titre All or Nothing Scene en featuring avec Diplo ornait la bande son du jeu vidéo Fifa 2015. La même année, elle chantait pour David Guetta sur le titre No Money No Love. Aussi barrée que sa musique, son interprète se lance dans l’aventure de deux EPs. Une année 2014 fertile sur bien des points. Elle est actuellement en tournée mondiale aux côtés de Charli XCX qu’elle admire, et déclarait à propos de la tournée: « This came as a fucking banana in my life, and I just slide on it. »
_
Ce nouvel EP permet à Ellinor de changer et surtout de le montrer. La chanson STG (Save The Grey) évoque une même fondation que la chanteuse soutient. « I’m starting to save the grey animals like elephants, rhinos, whales, sharks, and wolves. It’s a very important song on the EP » déclarait-elle pour le Elle version américaine. Un renouveau qui lui a permis de travailler sur la dose d’énergie délivrée sur chaque titre, cette fois, en criant beaucoup moins fort qu’avant.

Après avoir lu ça, difficile de ne pas être tenté par la folie Elliphant. Ellinor et son groupe feront seulement un détour pour une seule date parisienne le 23 février prochain à la Flèche d’Or. La soirée scandinave se prolongera avec Emilie Nicolas (Norvège) et 1987 (Suède) par extension avec de la folk et de l’électro.

Une réflexion au sujet de « Elliphant. Un nouvel EP et une date à Paris »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *