Partenariat. La webradio Weez Radio émet à partir du 17 janvier

Née d’une initiative étudiante, la webradio Weez Radio tenue par un Cannois et une Niçoise, lancera sa première émission dans un café dans la capitale française du film.

10896251_410920695732721_4713523935391204693_o« Il faut que les gens aient envie de nous écouter » me dit Cyrille Ardaud, le fondateur et président de l’association Weez Radio. Tout juste âgé de 18 ans, il ouvrira pour la deuxième fois, une webradio culturelle « mais avant tout musicale avec des sons indés » sur Cannes. « L’idée de  cette radio est venue en septembre 2013, explique t-il. Je venais de faire deux ans chez Lyon Radio qui a été fermée en août 2013 parce qu’on avait des problèmes de diffusion ». Cyrille, étudiant en première année en IUT de journalisme, m’explique sa passion pour la radio depuis toujours. Après le dernier coup de verrou donné à son feu projet, l’apprenti journaliste se dépêche avec une nouvelle idée, Weez Radio, qu’il espère voir perdurer: « il faut que les gens aient envie de nous écouter, nous découvrir. Pour ça, on s’est dépêchés de créer nos profils sur les réseaux sociaux pour s’assurer une visibilité avant que le projet naisse ». Ce qui a l’air d’être une plutôt bonne méthode pour s’enquérir d’une audience de première heure. Mais sera t-elle là ? Réponse le 17 janvier, journée de  leur lancement à Cannes.

Une webradio financée par crowfunding

Projet étudiant mais pas pour autant multimilliardaire (#wesh), Cyrille Ardaud précise toutefois que la radio est ouverte au financement participatif (crowfunding) pour les aider dans leurs frais d’action et d’association. Avec la trésorière de la radio, Manon Gaziello, ancienne étudiante à l’UNS de Nice, ils tentent d’insérer de la publicité dans leur programmation, entre deux émissions. L’avancée de la radio permet plusieurs espoirs: « On vise plutôt les 18-35 ans, c’est d’ailleurs la tranche d’âge dans laquelle je me situe. »

La question est posée. Les 3 chansons qui ne quittent pas son MP3 ? Jacques Brel Ne me quitte pas, « parce que je l’écoute tout le temps je te jure, c’est pas une vanne ». Puis tous les albums des Beatles mais « spécialement All You Need is Love ». Puis vient « le cover d’Alerstom, Hangover, l’originale de Taio Cruz, qu’on avait partagé sur la page Facebook de la radio. »

Propos bonus: « j’ai commencé avec la radio, je mourrai électrocuté par un micro #magueule »

+ d’infos: weezradio.comLancement le samedi 17 janvier ○ 19h50 → 22h ○ Factory Café situé sur la Croisette à Cannes

 

2 réflexions au sujet de « Partenariat. La webradio Weez Radio émet à partir du 17 janvier »

Laisser un commentaire