Tuerie à Charlie Hebdo. « Cet acte méprisable ne fera pas taire la voix de millions de journalistes »

Charlie Hebdo. Rassemblements, marches, messages sur les réseaux sociaux, dessins d’hommage d’autres illustrateurs, Unes de journaux… Très vite, les réponses du monde entier affluent.

http://s2.lemde.fr/image/2015/01/08/375x487/4551158_6_9427_la-une-du-journal-britannique-the_ad7a789cc3856fbb64b0a7e4b99049a9.jpg

A l’étranger, le deuil est collectif. Que ce soit pour des journaux frontaliers ou de l’autre côté du globe, les unes internationales se parent de noirs. La presse d’outre-Manche, elle, titre choc, comme à son habitude : le tabloïd The Daily Mirror inscrit « BARBARIC » sur la photo des deux terroristes mettant en joue le policier au sol ou encore « An assault on democracy » est écrit sous la photo de manifestants brandissant des pancarte « Je suis Charlie » pour The Guardian. Le quotidien berlinois B.Z. inscrit en français « Vive la liberté ! », entouré de couvertures du journal satirique français. En Belgique, la une de L’Avenir est rayée, gribouillée, couverte de noire, comme censurée. Celle du quotidien algérien El Watan remplace le « O » de Charlie Hebdo par une couronne mortuaire. Sur le continent américain, le quotidien francophone canadien Le Devoir évoque un « 11-septembre français » dans son éditorial. Aux États-Unis, la presse affiche unanimement son soutien, comme c’est le cas pour The New York Times et The Wall Street Journal. Afin de voir toutes les unes relatant le drame, allez lire cet article de FranceTV Info, qui consacre une page regroupant 66 unes du monde entier, relatant le drame.

Cependant, malgré les nombreux vibrants hommages, de nombreux médias anglo-saxons n’osent dévoiler ou publier les caricatures dessinées par Charb ou Cabu. Par exemple, les quotidiens britannique Daily Telegraph ou américain New York Daily News ont choisi de flouter les dessins satiriques et de couper certaines photos. Les chaînes CNN et NBC ont elles aussi choisi de ne pas diffuser ces images.

4551159_6_53fb_soixante-douze-titres-de-la-presse-francaises_f466f77be37223c93c9a6b1efbe6b23b

En plus des drapeaux en berne, les politiques sont également au créneau en condamnant cet acte. Barack Obama qualifie l’attentat de « fusillade terrifiante » tout en proposant une aide américaine afin de traduire en justice ces « terroristes ». Son homologue russe, Vladimir Poutine dénonce simplement « le terrorisme sous toutes ses formes ». Le premier ministre britannique, David Cameron, et la chancelière allemande, Angela Merkel, se sont également entretenus avec le président François Hollande afin de leur faire part de leur soutien. Ils parlent tout deux d’un « attentat contre la liberté de parole et la liberté de la presse ». Le régime saoudien s’est également exprimé via son agence officielle de presse, dénonçant cet agissement qui est « rejeté par la vraie religion islamique ainsi que par toutes les autres religions et croyances ». Les autres membres de la ligue arabe partagent le même avis comme le président algérien Abdelaziz Bouteflika qui ajoute « mesurer l’émotion du peuple français ami, après avoir longtemps souffert des affres du terrorisme ». Les messages sont également unanimes vis-à-vis de la torpeur dégagée par cet acte. Le Pape François juge que « toute indignation à la haine doit être rejetée » et Ban Ki-moon, secrétaire général de l’ONU précise que «  nous ne devons pas tomber dans le piège (…) de la division ».

La scène de l’entertainment s’est elle aussi exprimée. La DGA ou Director’s Guild of America (syndicat de l’industrie américaine du cinéma) proclame que « cet acte méprisable ne fera pas taire la voix de millions de journalistes, artistes et auteurs de films qui continueront à dire leur avis, partager leurs idées et promouvoir la liberté d’expression ». Toujours à Hollywood, plusieurs acteurs ont tweeté quelques messages de soutien.

Certains late show ont également tenu à rendre hommage aux victimes notamment les célèbres présentateur d’émissions satiriques, Jon Stewart et Conan O’Brien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *