Romantic Warriors : Voyage dans les abysses

En ce début d’année, les gars de Minitel Rose sont de retour avec un nouveau projet, Romantic Warriors. Bas les claviers kitsch au service de l’ultra pop, ici les chevaliers nantais sont partis bien plus loin, explorer l’ambient pop. L’EP Brothers of Sword est la rencontre de l’organique et du synthétique, et c’est envoûtant.

 

Comme un conte de science fiction, l’aventure débute par une introduction onirique. « Hope of Future Bliss » vous enveloppe dans un univers lointain et, apparemment, agréable à l’image de la sublime pochette qui illustre l’EP. « Faith, Loyalty, Courage », tel une devise, vient comme un hymne entraînant avec ses rythmes house. Déjà le deuxième morceau et pas mal de prises de risques donc, on s’attend à tout désormais. Les nantais semblent s’être adonnés à ce projet corps et âme, comme à une mission, tant les mélodies semblent exaltées, sorties du subconscient.

Après le tumultueux titre « Fantastic Elements », le vaisseau des Romantic Warriors plonge à corps perdu dans la pop instrumentale. Les mélodies organiques s’enchevêtrent avec les synthés mystiques dans une jungle de pop instrumentale. On ne sait pas bien où on est, ni où on va. Aussi bien perdu qu’émerveillé, on pense vaguement à l’univers déluré de Jean Giraud, voire à Miyazaki avec le sublime et gigantesque « Battle of The Ice », au film Dune de David Lynch aussi. L’épopée fantastique continue alors dans la nuit et le froid, avec les mélodies abyssales de « The Secret Forest ».

A tous les amoureux de musique synthétique, comme aux adorateurs de la science fiction, ces titres seront pour vous une nouvelle occasion de vous évader.

Romantic Warriors bossent actuellement sur leurs prochains morceaux. Facebook/09.01

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *