La Fabrique à sons à Béziers

Que celui qui a un jour dit « l’hiver c’est mort pour sortir en festival » se rhabille.

Le sud, toujours en éveil

Que ce soit à Nice, comme à Cannes ou Marseille, l’agglomération de Montpellier n’est pas en reste. Si les festivals d’été permettent de danser sur des nouveaux sons, l’hiver permet de découvrir et tester ces nouveaux artistes au préalable auprès du public.

Le week-end prochain, c’est le festival Fabrique #numberfive à Beziers qui ouvre les hostilités seulement deux semaines après l’annulation d’I Love Techno dans la ville voisine. On aura au moins un micro-festival avec qui se réconforter.

La Fabrique polyvalente

Parmi la jolie programmation proposée, on retrouve des têtes familières : coucou Johnny Hawaii et Oh! Tiger Mountain, coucou JC Satan qui parcourt tous les petits festivals français en s’offrant un petit Rock en Seine en 2013 et coucou Forever Pavot qui s’invitera dans notre playlist d’une heure non-stop le 19 janvier sur Weez Radio ! Coucou Aquaserge, le projet du label de Chateau Marmont. Et coucou les autres perles découvertes à l’écoute de la programmation : on retiendra notamment un des groupe locaux du festival, Fabulous Sheep qui viendra montrer le son garage pop qu’il représente et les marseillais Date with Elvis qui ont un petit air des rockeurs pur sang de The 1969 Club eux-mêmes résidant en Bretagne.

Tout ça se passe sur deux jours, vendredi 26 et samedi 27 décembre et sur trois scènes : au cœur d’un théâtre, une autre dans l’église St-Felix (ça va rendre cool, promis) et une scène dans un jardin.

Loquace, notre coup de cœur à résonances à paraître samedi soir dans l’église ↓

L’attrait du festival pour les spectateurs amateurs de musique et attachés à leur région, réside dans le fait que la quasi totalité des artistes sont locaux. Ce qui laisse à démontrer le potentiel d’une région en mouvement mais malheureusement peu montrée à sa juste valeur à grande échelle en France.

« Ouais mais j’aime pas la musique moi, je fais quoi ? »

Premièrement, nos condoléances pour une paire d’oreilles qui aurait pu se faire plaisir toute une vie. Mais cher vous, les festivals innovent. Si le public utilise plus ses sens tactiles et visuels que l’auditif, expositions, projections et séances de lecture collectives feront l’affaire.

+ d’informations : www.fabrique-festival.fr. Événement présenté par Cyd’s Fabrique. 20€ le billet pour les 2 jours (abuse pas, c’est pas cher). Ou sinon 8€ le vendredi et 17€ le samedi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *