SCHLAASSS : « Ça a commencé par une grosse colère à la maternelle quand on m’a déguisé en maison alors que les autres étaient en costume de jolis lutins »

« Schlass » chez moi ça veut dire couteau, un truc tranchant quoi, qui fait couler le sang et découpe les knackis à la vitesse d’une Volvo en plein vol.

Schlasss

On va dire que Schlaasss (deux « a » et trois « s ») porte bien son nom quand on voit les membres qui le composent : Charly Dirty Duran, Daddy Schwartz et le beatmaker de l’ombre, Le Dix. En tous cas, c’est très clair, ce sont sûrement les deux plus grands malades que j’ai pu voir de toute mon existence après Christophe Hondelatte mais lui ça compte pas. Suite à la sortie de leur dernier EP (attention c’est plein de paillettes romantiques), je leur ai donc demandé si ils étaient d’accord pour une petite interview et ils ont accepté avec grand plaisir ce qui, je ne vous le cache pas, m’a fait monter des bouffées de chaleur genre ménopause version Eyjafjallajökull.

Rendez-vous donc avec la fille qui twerke et le daddy voix-virile.

Charlie : Schlaasss ça a commencé par une grosse colère à la maternelle quand on m’a déguisé en maison alors queSchlasss les autres étaient en costume de jolis lutins. Là j’ai décidé de m’acheter une batte au marchand de journaux (et ouais ça avait des bons cotés les années 90), de me faire pousser la barbe et de commencer à prendre de l’héro (même si j’avais très peur des vaccins). J’ai arrêté de faire des gommettes et des coloriages et j’ai commencé à trainer dans un parc à coté de chez moi qui s’appelait… Le Parc du Boulard ! C’est là que j’ai rencontré une princesse qui s’appelait Daddy Schwartz !

Daddy : En ce qui me concerne c’est un malentendu, j’avais entendu qu’un groupe de hard core straigth edge genre Fugazzi cherchait un chanteur/prêcheur, mais je me suis trompé de studio lors de l’audition, j’ai interprété ça comme un signe de dieu.

Est ce qu’on peut vous considérer comme les parents du nouveau punk electro rap ou le terme fait trop France Inter ?

Oui, bon, bah… après les catégories c’est pour les tapins qui ont pas les couilles de se perdre et de s’abandonner au vertige de l’inconnu et de l’innommable.

Le Sudoku c’est vrai que c’est un peu moins angoissant que de penser au trou noir et au fait qu’on est peut être juste un programme sur l’ordinateur d’un extra terrestre qui vit dans le futur. Mais ça nous arrange bien qu’on nous dise ce qu’on fait comme genre de musique , parce que nous on sait pas trop. D’ailleurs on écoute jamais de musique. On est malentendants.

Vous comptez combien de dates en France ? Y’en a t’il eu à l’étranger ?

On compte une petite cinquantaine de dates en France et beaucoup d’autres sont à venir à partir de Janvier car les programmateurs indécis auront eu le temps nécessaire pour comprendre que nous sommes le futur.

Et oui il y en a eu plein à l’étranger : à Mornant, à Tournan en Brie, à Roanne, à Apt, à Saint Etienne, à Pau, à Paris… ahhhh non pardon ça c’est en France !

Qui écrit les textes ? Sont ils inspirés de faits réels ? Comme un genre de réquisitoire ? (Je pense à Hippie, Salope et Chéyenne)

On écrit les textes en général a deux, on pratique un technique respiratoire qui ramène a nous les traumatismes de l’enfance, on écrit donc dans une espèce de transe pendant environ ¾ d’heure, après on ne se souvient plus de rien, on revient lentement à la réalité en mangeant des bonbons gélatineux et en buvant des trucs forts type viandox vodka. Donc oui c’est du vécu bien en prise avec la réalité, comme toute les chansons françaises du monde.

SchlasssComment étaient les réactions du public au début de votre carrière ? Vous avez déjà eu des retours négatifs du genre : « Olala c’est violent c’est vulgaire et la fille fait de la danse africaine par terre, c’est indécent » ?

On a eu et avons encore parfois des réactions concernant notamment l’attitude de Charlie – car c’est une fille et donc elle ne doit pas dire de gros mots et être calme – ce qui est marrant c’est qu’une certaine vue pseudo féministe rejoint celle de ceux qui ont une morale macho et religieuse. Mais bon, il y a aussi beaucoup de gens qui nous aiment et encore plus qui s’en foutent.

J’ai regardé vos Schlaassseurs, y a déjà eu des accidents ? On peut essayer à la maison ? Avec les enfants le dimanche à l’église et à la mosquée ? C’est conseillé de se frapper de temps en temps pour extérioriser la haine envers Jean Marc Morandini ?

Aucun accident, on est super pros. Et notre réalisateur fétiche qui fait partie du Crew Schlaasss: Hadrien Mekki, est très à cheval sur la sécurité , on bosse avec des CRS, des pompiers et l’armée du salut. Quand a refaire ce qu’on fait ça serait du copiage en plus de faire des morts stupides. C’est quoi Morandini ? une marque de vêtements ?  C’est pas Taduni plutôt ?

_____

Un album est prévu début 2015 après quelques dates de tournée automnale et hivernale.

La page Facebook, le Tumblr qui gicle et l’EP pour patienter.