La textuelle sonique des Blind Digital Citizen

  Il y a trois jours, sur France Culture, nous avons eu la chance d’écouter le groupe Blind Digital Citizen dont on vous avait déjà parlé, mais vu la sortie récente de leur troisième EP Ravi et de la sortie d’un clip, on s’est dit qu’un autre article ne serait pas de trop.

tumblr_inline_n4fvf5g3Zc1ru4exp

Blind Digital Citizen est un groupe composé de François, Florent, Louis, Jean et Charles, qui produit une musique alternative/électro.

L’EP Ravi est composé de trois chansons dont Ravi qui apparaît deux fois, l’une sous sa forme originale et l’autre sous sa forme remixée par Briff.

« Ravi que ça vous plaise, c’est quand qu’on baise ? » « C’est quand qu’on crève ? »

Ravi, la danse du chaos, c’est une chanson qui a un effet catharsis, défoulement et déchaînement des passions sont les credos de cette chanson . Ils se disent « Blind » mais ces parisiens ont tout à fait conscience de la cruauté du monde qui les entoure et nous le font ressentir jusqu’à en faire vibrer nos tripes. Oui, vibrer ! Le monde n’est pas manichéen, ni tout noir, ni tout blanc, avec Ravi, on balance toute notre rage tout en restant heureux.

« Ta mère est une pute, ton père est un flic » pas si paradoxal que ça quand on y pense, l’être humain que je suis, que tu es, est une foule d’émotions contradictoires qui ne forment qu’un et c’est ce tout indivisible auquel renvoie Blind Digital Citizen. Beau, bon, cru, sont les sentiments que tu ressens à l’écoute de Ravi mais tu te prends aussi une énorme claque dont tu gardes encore la trace à la vue du clip (âmes sensibles s’abstenir) :

Anxiogène définie parfaitement Ferme les yeux, c’est à la fois stellaire et oppressant, c’est étrange mais captivant. Encore une fois, on est face à une forme de dualité mais c’est ce qui fait le charme de Blind Digital Citizen« Ferme les yeux, c’est la vie qui commence », apparaît comme le leit-motiv de ce titre, on en vient à se demander si la vie ne fait pas trop peur, tout en ayant l’impression de voguer au-dessus d’elle.

Blind Digital Citizen s’inscrit dans une nouvelle ère de la musique française telle qu’on la connaît actuellement, le son est à l’origine de la création, le son appelle les mots, les mots nous lie à la chanson. L’impatience ne peut alors que nous gagner quant à l’annonce de leur album prévu au printemps 2015.

 

Facebook

Twitter

Soundcloud 

Laisser un commentaire