BRNS – Thérapie musicale

BRNS, (prononcez le comme bon vous semble, pour nous c’est « Brains ») pop rock électrisante belge, a sorti son premier album Patine ce 10 octobre de son côté de la frontière, et sorti ce 20 octobre du nôtre.

Après un premier EP nommé Wounded sorti l’année passée, les 4 membres reviennent avec 12 titres plus travaillés, mais non moins expérimentaux. Patine comporte en réalité 10 nouveaux titres puisque les singles Void et My Head Is Into You on fait leur apparition en mars et mai de cette année.

Un futur disque de Patine ?

Douleur et mysticisme règnent sur ce disque à la couverture très représentative de son contenu. Verre cassé, rouille et traits épais de noir acérés reflètent en effet la musique de BRNS qui dégage des sentiments sordides de mort et de vide, mais aussi de souffrance et d’anxiété, sans tomber dans une esthétique macabre ou trash. C’est en partie là qu’est le secret du son transcendant aux senteurs tantôt d’Alt-J, de The Rapture ou encore TV On The Radio. Comme des chants incantatoires poussés dans des effets de résonance, ils transportent de manière aérienne leurs sentiments comme un cri de ralliement en passant à travers des paysages chauds et brumeux, des histoires d’amour qui foirent, ou encore un deuil et une crise de folie.

Rythmes saccadés, percussions parfois enfantines, voix et synthétiseurs dissonants sont mis à l’œuvre dans cet album qui dégage finalement une certaine impression d’avoir été réalisé dans le cadre d’une thérapie par la musique.

BRNS vide son sac dans 12 titres purs et inspirés, comme une dépression exorcisée par la poésie des sons et des images, c’est alors qu’on vous recommande Patine et les clips du quartet qui sont simplement merveilleux.

BRNS – Patine est d’ores et déjà en écoute gratuite sur Spotify.

Laisser un commentaire