Le festival breton Les IndisciplinéEs repart pour un (joli) tour

 Qui dit octobre dit changement d’heure d’hiver et la baisse des températures qui l’accompagne. Pas très foufou donc. Mais le festival Les IndisciplinéEs sera encore présent en cette année 2014 pour illuminer 8 jours de ce mois d’automne durant sa 9ème édition qui se déroulera du 31 Octobre au 9 Novembre.

LES-INDISCIPLINEES-2014-home

C’est donc en Bretagne, à Lorient et ses environs que les nombreuses scènes du Galion, Manège, Cosmao Dumanoir (entre autres) seront enflammées par plusieurs soirées de concerts aux tendances indie rock, pop, electro et j’en passe avec à l’affiche, Fakear, Crocodiles, Étienne de Crécy (Super Discount 3 Live), Feu! Chatterton, Klaxons, BRNS et bien d’autres artistes.

Si ce festival prend une nouvelle dimension plus intéressante cette année, c’est parce que l’éclectisme de la programmation tend vers l’aspect spectaculaire de la musique plutôt que vers les gros artistes qui permettent de perpétuer l’évènement. Du garage de Baston au trip-hop délirant de Clipping, en passant par l’électro d’ores et déjà reconnue de Fakear et la pop rock de Vundabar, les concerts s’annoncent prenants, transportant dans des cadres qui vont parfois jusqu’à la Chapelle Saint Christophe, où Fragments mènera la danse entre les cierges.

Une nouveau tournant

Après des éditions précédentes marquées par des têtes d’affiche comme Woodkid, Alt-J, Fauve, Two Door Cinema Club où le public était majoritairement constitué de jeunes pré-adolescentes en panne de fantaisie, cette programmation 2014 s’inscrit dans une ensemble propice à la découverte et à une visibilité nouvelle du festival. Ces soirées musicales promettent d’être un véritable rassemblement d’amateurs de bonne musique, cosy et accueillant, même si on sait que la particularité du festival réside en son public très jeune, déjà propre aux soirées lorientaises.

Claques garanties pour le retour en piste des IndisciplinÉes avec deux mots d’ordre pour cette édition : indépendance et variété.

Pour plus d’infos, rendez vous sur le site du festival.

Laisser un commentaire