Olympia Fields – They will be Kings

Toi qui nous suis inlassablement depuis le début, tu connais forcément Olympia Fields (si c’est pas le cas clique ici pour rattraper ton retard). Après leur dernier EP « Apollo Cries », une tournée bien remplie et une pause d’un mois pour se recentrer sur leur musique, les rennais sont enfin de retour en chanson mais aussi en vidéo. « Boys Will Be Boys » et son clip interactif marquent un tournant dans leur musique sombre et froide. On les a rencontré pour leur dernière sortie.

Apogée des sensations juvéniles

Dans la continuité de leur précédent clip « Apollo Cries », les rennais ont à nouveau eu recours au talent des frères Marian et Nielsen Landriève pour « Boys Will Be Boys ». Un clip dont le scénario trottait déjà dans les têtes des réalisateurs avant même que la chanson ne soit enregistrée. « Quand on a commencé à parler du clip, j’étais encore dans l’écriture de la chanson. On a finalement trouvé des liens et tout s’est rejoint » nous raconte Pierre, chanteur du groupe. Le clip a  été réalisé en mai dernier à Belle-Île-En-Mer.

Baigné de soleil, il nous immerge au sein d’une guerre sans fin entre différentes bandes d’enfants explorateurs à la conquête d’une île sauvage. Le clip interactif nous propose de ne plus seulement être spectateur mais de devenir en quelque sorte acteur en nous proposant de suivre l’équipe rouge ou l’équipe bleue dans leurs combats enfantins. Choisis bien ton camp, mais attention, des imprévus risquent d’arriver… Le duo Landriève nous offre un film de grande qualité où l’esthétique très soignée n’est pas sans rappeler un certain Wes Anderson et son film « Moonrise Kingdom ».

Changement de cap temporaire vers la pop

Les deux derniers EP des garçons en tête, « Boys Will Be Boys » étonne par sa luminosité et ses arrangements électroniques teintés de pop. Si ce n’est la nostalgie qui constitue le sujet de la chanson, l’atmosphère froide de leurs précédents titres semble loin. Micka, claviériste et guitariste confie que c’est une nouvelle étape pour le groupe : « cette chanson nous permet aussi de voir autre chose. Cette fois on a eu une approche vraiment différente par rapport à avant. Au niveau de la composition on a appris pas mal de choses mine de rien ».

crédit : Fred Lombard
crédit : Fred Lombard

Avec « Boys Will Be Boys », Olympia Fields veut « s’ouvrir à un public plus large pour l’attirer ensuite aux concerts qui sont plus rock ». Les percussions entraînantes, les guitares virevoltantes, les chants qui résonnent comme un appel à l’insoumission, rythment une course effrénée toute en finesse. Mais malgré l’aspect plus pop et dansant de leur dernier titre, le groupe affirme à l’unanimité que ce titre est un léger détour. Leurs prochaines compositions seront dans la continuité de leur son de prédilection, un rock plus progressif aux accents britanniques. Un côté sombre que les garçons prennent soin d’explorer de diverses manières en studio comme en live. Anthony, le bassiste, explique que « toutes les chansons sont retravaillées avec un autre regard pour le live ».

« Boys Will Be Boys » va nous tenir en haleine en attendant leur prochaine sortie, qui risque de nous surprendre à nouveau : « ce ne sera pas forcément le tube du set«  assurent les cinq.  En attendant, ils sont en pleine reconstruction du set : « on prend le temps pour bien le faire«  assure Micka. Aucune chanson des précédents EP’s n’y figurera : « on part de la base de ‘Boys Will Be Boys’ et après on compose pas mal de choses«  révèle Anthony.

Plein de surprises à venir donc, stay tuned !

Les suivre sur Facebook, les écouter sur Bandcamp et les voir sur YouTube.

Une réflexion au sujet de « Olympia Fields – They will be Kings »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *