FM LAETI, danser en stéréo

Danser ou chanter ? C’est à cette question que le groupe FM LAETI semble vouloir répondre à travers leur second album For The Music.

 

C’est un fait indéniable à la découverte du nom de l’opus et la vue de cette pochette d’un bleu électrique, d’un jaune fantomatique. Le mouvement est synchronisé à la première écoute. I Wanna Dance, « je veux danser, danser dans les nuits les plus obscures et plus démoniaques possibles », est-ce réalisable ? J’aimerais dire que oui car on danse automatiquement, charmé par la voix de Laetitia, i wanna dance againCe premier titre fait figure de proue, peut-être une sirène tout en paillette qui vient annoncer onze autres pépites très différentes de part leur dorure et leur histoire. Rien ne semble semblable, des sentiments naîtront sans trouver de réels similitudes avec le titre suivant ou le précédent, comme s’il s’agissait des merveilles du monde créé par le simple chant d’une sirène.

You Inspire Me est l’un de ces morceaux le plus troublant. David Lynch aurait pu s’en inspirer pour traduire les affres de sa Laura Palmer, le secret, tout n’est qu’histoire de secrets. Il est préférable de ne pas chercher à savoir où Laetitia a trouvé toute cette fragilité? Elle est encore présente dans Tell Me A Story, indescriptible et en même temps merveilleux. C’est un vrai bijou de sentimentalité, frôlant à chaque instant la tristesse, s’élevant au plus haut du mont des amours poétiques. Le sort ne change pas, les incantations diffèrent pourtant. Le labyrinthe de Minos semble s’être dressé entre nos oreilles et notre esprit. We Go Slow, trop lentement pour comprendre où nous mène cet album si particulier.

Le minotaure nous fait face, il n’est pas si terrible mais on entend comme une reprise, une french touch, Run Run Run de Phoenix. On court, à pas chassés ou en dansant et peu à peu on en oublie sa paternité pour qu’il embrasse les bras de sa nouvelle mère. La bête hybride aux énormes cornes de guirlandes jaunes a disparu, on peut enfin souffler avec Sanctuary mais pas avec Rock Matata qui annonce sensiblement la fin. Cela se terminera par un chant enchanteur, parfois chaleureux et créolement attendrissant.

Nous avons interviewé FM Laeti la veille de la sortie de son album.

For The Music de FM LAETI, sortie 13 octobre 2014.

_____

24 octobre – PARIS – La Bellivoise

24 novembre – PARIS  – Le Nouveau Casino

28 novembre – SOTTEVILLE-LES-ROUEN – Festival Chants d’Elles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *