Ice Bucket Challenge, quand les stars prennent l’eau pour la bonne cause

Depuis plusieurs mois, de nombreux défis, souvent stupides, sont apparus sur la toile. Chacun ayant une finalité de plus en plus dangereuse et réveillant les instincts primitifs de suiveurs chez les internautes. Dans tout ce lot, l’un d’entre eux connait un succès grandissant chez les célébrités depuis plusieurs jours: le Ice Bucket Challenge.

Le premier à s’être répandu dans les hautes sphères d’Internet était le Neknomination dont nous vous avions parlé il y a quelques mois. Est-ce qu’il y avait un but dans ce jeu consistant à se filmer en buvant de l’alcool cul-sec pour éviter de payer un dîner à des amis ? Aucunement, il a même causé plusieurs morts dans le Monde. Plus récemment, le challenge consistant à s’immoler volontairement a lui aussi provoqué la mort de quelques personnes. Heureusement, parmi ce lot de jeux dont la dangerosité monte crescendo, un nouveau défi est apparu : le Ice Bucket Challenge. Sur le papier, le défi est comparable aux précédents et consiste à se filmer en se renversant un seau d’eau glacée sur la tête ou à refuser le défi en faisant un don à une association pour ensuite défier ses amis à faire la même chose. Mais voilà, il y a bien un « mais », l’Ice Bucket Challenge a une finalité différente ; il sert une cause noble : la lutte contre la maladie de Charcot, appelée aussi sclérose latérale amyotrophique.

La SLA est une maladie neurodégénérative caractérisée par une dégénérescence progressive des motoneurones (qui sont les neurones intervenant et commandant la contraction des muscles) du cortex cérébral. Elle va ainsi provoquer une paralysie progressive de l’organisme. La cause est encore inconnue c’est pourquoi la recherche est importante.

A l’origine de ce défi, on retrouve des proches de Peter Frates, un ancien joueur de baseball de l’équipe de Boston qui est atteint de cette maladie depuis plusieurs années.  Il n’a pas fallu longtemps avant que la mobilisation prenne une ampleur mondiale. L’effet boule de neige a provoqué un intérêt général. Des anonymes, des militaires, des sportifs, des journalistes, tous ont participé.

Tous les grands patrons de la Silicon Valley s’y sont mis. Effectivement, Bill Gates, Tim Cook, Mark Zuckerberg et bien d’autres ont accepté de se mouiller pour défendre cette cause. Les politiques ne sont pas en reste, les gouverneurs répondent avec plaisir à ce challenge qui leur fera sûrement gagner l’affection de quelques électeurs. Même Barack Obama a été défié par Ethel Kennedy, la belle-sœur de John Kennedy. Néanmoins, le Président des Etats-Unis a refusé le challenge en annonçant qu’il ferait un don à une association pour la maladie de Charcot.

Le phénomène s’est étendu à tous les Etats-Unis. Les grands d’Hollywood ont aussi répondu avec enthousiasme au défi et autant le dire la liste des personnalités ayant participé ne cesse de s’agrandir. Chaque vedette lançant le challenge à ses amis/collègues. Parmi eux on compte notamment : Robert Downey JR – l’acteur jouant Tony Stark à l’écran -, J.J Abrams – le réalisateur de Star Wars VII – qui s’est empressé de défier Stephen King. Mais aussi Steven Spielberg, Chris Pratt – la star des Gardiens de la Galaxie et de Parks & Recreation -, Mickey Rourke, Jimmy Fallon – le célèbre animateur de talk show -, Justin Timberlake et bien d’autres comme les stars du petit écran : John Barrowman, Stephen Amell – l’archer le plus célèbre du moment -, JR Bourne, Max Greenfield, Matt Bomer. Les castings entiers de séries célèbres comme celui de Grey’s Anatomy ont aussi participé. De plus, un grand nombre des vedettes ayant accepté le défi ont précisé qu’elles allaient effectuer un don en plus de leur contribution au challenge.

Vous citer la totalité des participants est quasi impossible, c’est pourquoi je vais vous offrir mes quatre Ice Bucket Challenge préférés.

  • Chris Pratt
  • Chris Evans
  • Kodaline
  • Benedict Cumberbatch

Celui qui fait plaisir aux yeux:

  • Stephen Amell

Celui qui fait froid dans le dos:

  • Carrie Underwood

Celui qui nous fait rire.

  • John Barrowman

Celui qui mérite totalement sa place.

  • Hugh Jackman

Celui d’un groupe qu’on apprécie:

  • Imagine Dragons

Celui qui est le mieux réalisé:

  • Foo Fighters

Est-ce que ça fonctionne ? La réponse est évidemment « oui », ce week-end l’association ALS a publié un communiqué pour annoncer qu’elle avait reçu plus de 41.8 millions de dollars de dons en trois semaines. Elle a aussi indiqué qu’à la même époque l’année dernière, les promesses de dons ne s’élevaient qu’à 2,1 million de dollars.  Alors si l’envie vous prend d’aller faire un don, je vous invite à vous rendre sur le site de l’ALS association.

Pourquoi ça marche ? Les célébrités usent de leur image pour défendre une cause noble, alors évidemment tout le monde est ravi de voir la réaction de sa star préférée lorsqu’elle se reçoit un seau d’eau glacée sur le visage.  De plus, la popularité des stars participant au challenge suffit à offrir une meilleure vue à l’association et à la cause défendue.

Comme tout phénomène provoquant l’intérêt des réseaux sociaux, quelques désaccords naissent ici et là, dénonçant notamment le fait de gaspiller de l’eau pour un simple jeu. La critique est légitime mais il ne faut pas oublier le but premier de la manœuvre qui est de servir une cause : la lutte contre une maladie. D’autres septiques insistent sur le fait qu’en acceptant le challenge, les vedettes ne donnent pas d’argent à l’association ce qui est faux vu que la grande majorité a profité de la vidéo pour annoncer qu’un don avait été effectué. Ils ont beau accepter le challenge, ils précisent malgré tout qu’ils vont contribuer. Il est vrai qu’aucun des participants ne va soigner la maladie avec ce challenge, mais ils contribuent à amasser des fonds pour la recherche ce qui n’est pas négligeable. Dans la lutte contre une maladie, chaque pas pouvant paraître insignifiant a son importance.

Il ne reste plus qu’à espérer que la mobilisation grandisse en Europe, parmi les anonymes et les célébrités. C’est tout ce que l’on peut souhaiter en tout cas.

Alors une simple interrogation subsiste : a qui le tour ?

Pour effectuer un don: The ALS association , Association pour la Recherche sur la Sclérose Latérale Amyotrophique

Pour vous informer: La maladie de Charcot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *