kid north

Kid North, coup de coeur sur la capitale

Laissez-moi vous présenter Kid North. Kid North, c’est la valeur ajoutée de la musique indie-pop. Trio parisien fondé en 2010, le groupe se présente avec assurance au monde exigeant de la musique. A son actif: un EP, et Atlas; premier album assurément bien réussi, avec mélodies et textes évasifs où l’on se plaît à voyager, danser, pleurer.

kid north

Le groupe s’est présenté le 24 juin dernier avec un nouveau titre : Then Alpha annonçant ainsi la sortie d’un deuxième album (du même nom) prévue pour le courant 2015.

Quintet devenu trio du jour au lendemain, Axel (Bassiste), Gary (Guitariste) et Greg (Batteur) ont admirablement su relever le défi, non sans risques. C’est donc au chiffre de 3 que le groupe s’amuse aujourd’hui à dompter les scènes françaises, avec un public réceptif.

A l’écoute de leur premier album, Atlas, Kid North c’est un groupe au style qui se démarque, au rythme remarquablement entraînant, souligné de voix en parfaite symbiose avec la mélodie. Une vraie empreinte musicale se concrétise sur les titres  WildfiresEngland, ou encore Voices as Leaders.

Le 26 juin, le groupe se produisait sur la scène du Divan du Monde. L’occasion de faire leur grande première en tant que trio.

Après une ouverture des portes très retardée, le public est enfin prêt à s’engouffrer dans la petite salle de Pigalle. Ce soir, Kid North ne sont pas seuls puisqu’ils partagent l’affiche avec deux groupes: Belvil et Polar Polar Polar Polar.

Le groupe passe en deuxième, après le quatuor français Belvil, qui aura timidement su démarrer la soirée.

Un certain nombre de fans (ou d’initiés) sont là pour eux: Kid North. A leur montée sur scène, je ne comprends pas. « Ils étaient pas 5 l’autre fois au concert de Kaolin ? » Puis on m’expliquera que pour x raison, le quintet s’est retrouvé trio. C’est donc un passage plutôt stressant qui attend aussi bien le groupe que les fans.

Solidays 460

Les premières notes résonnent, les tracas s’envolent. Malgré l’absence de l’ancien chanteur dont la voix collait idéalement à l’esprit évasif des tonalités du groupe, Kid North « reconstitué » s’en sort haut la main. Car il faut le dire, Kid North, c’est aussi et avant tout, une sacrée claque live. Une folle sensation d’énergie positive aux diverses émotions s’empare alors des salles à chacun de leurs passages.

Le public accompagne chaleureusement les garçons et chantonne hardiment les chansons du groupe. Le trio joue les chansons du premier album, fusionne England et Voices as Leaders (ma préférée) pendant laquelle il se plaît à faire participer le public.

Ce passage sur scène est aussi l’occasion pour le groupe de présenter son nouveau titre: Then Alpha, dont l’essence me fait penser à un nouveau départ mêlant à la fois nostalgie et espoir; un départ en trio et un nouvel album rassurant.

Solidays 466

Le groupe reste à ce jour, même en trio, un de mes plus gros coups de cœur et laisse présager un bel avenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *